Pourquoi j'ai adoré le film Inglorious Basterds de Quentin Tarantino

Catégories:

J'ai trouvé Inglourious Basterds complètement génial. Mais j'ai un parti prix : j'ai aimé tous les films de Quentin Tarantino depuis le début des années 1990 et je suis capable de tolérer le degré de violence de ce film.

La comédie de 153 minutes, près de 2h35, met en vedette Brad Pitt (en colonel américain qui chasse les Nazis en France durant la IIe Guerre mondiale), Diane Kruger (qui joue une chanteuse connue de l'époque, devenue espionne), Mélanie Laurent (Soshanna, une juive et propriétaire d'un cinéma de Paris), Til Schweiger, Eli Roth, Michael Fassbender, Christophe Waltz (qui joue de façon exceptionnelle un colonel allemand chassant les Juifs en France), Daniel Brühl, Mike Myers, Cloris Leachman, Rod Taylor, etc

Le modus vivendi de Tarantino est palpable dès les premières minutes du film: ça ressemble encore une fois à un espèce de western, mais qui se déroule en France de 1941 à 1944 lors de l'Occupation allemande des Nazis. La bande sonore est adaptée au caractère historique du film (Ennio Morricone, David Bowie,, etc) les personnages sont bien campés et caricaturaux, l'ambiance est étrange et bizarre. Le rythme est haletant et stressant.

Il y a du génie dans ce film fantasmique : on y croit et on y est. On sent qu'on assiste un moment historique. En effet, le long-métrage raconte avec humour et sarcasme la vie d'une jeune juive française dont les parents et deux soeurs ont été mitraillés devant elle lors d'une dénonciation par un voisin, à la suite de la visite du Colonel Landa (Christophe Waltz), charismatique colonel allemand, un chasseur de Juifs en France.

Le film est découpé en cinq épisodes, comme dans Pulp Fiction, où on voit débarquer huit soldats Juifs dirigés par un colonel américain de descendance amérindienne (Brad Pitt), désireux de faire la chasse aux Nazis en France à tout prix.

Un de leurs buts, et celui de la sublime et sensuelle Soshanna (Mélanie Laurent), est en fait d'assassiner toute la direction du Parti nazi, dont Hitler, Goebbels, Goering, etc, réunis pour une première de film allemand dans un cinéma de Paris, propriété de Soshanna (Mélanie Laurent), qui veut venger la mort de ses parents.

Bref, un film visionnaire et débile à la fois, qui remet en perspective l'horreur nazie durant l'Occupation française, et le fantasme qui sommeille en chacun de nous : pouvoir tuer Hitler si on avait vécu et su à l'époque ce qui allait arriver durant cette IIe Guerre mondiale.

4,5 étoiles

http://www.inglouriousbasterds-movie.com/

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon