Pleins de surprises pour les 40 ans du Festival international de Jazz de Montréal

Catégories

Début de l'événement

Image

Pleins de surprises pour les 40 ans du Festival international de Jazz de Montréal

La nouvelle édition du Festival international de Jazz de Montréal se déroulera du 26 juin au 6 juillet.

40 ans ça se fête

Dix jours qui seront remplis avec plus de 500 concerts, dont les deux tiers seront offerts au public.

Le festival réserve d’autres surprises et une programmation exceptionnelle pour célébrer avec tous les festivaliers le 40e anniversaire.

« C’est le 40e anniversaire, je pense qu’ils vont mettre le paquet, je ne sais pas trop à quoi m’attendre, mais je pense qu’il va y avoir des surprises super », se réjouie Suzy une festivalière.

Une des nouveautés les plus attendues de cette année est les deux scènes qui vont fonctionner en même temps. La première se situera à Verdun et la deuxième sera sur le quartier des spectacles.

C’est ce qu’explique le vice-président de la programmation du Festival, Laurent Saulnier : « La première nouveauté c’est qu’il y a un site satellite à Verdun, c’est la première fois que le Festival de jazz se déroule sur deux sites simultanément ».

Malgré les travaux à Montréal le vice-président ne semble pas inquiéter par cela, puisque le festival a mis en place des scènes mobiles sur le quartier des spectacles.

« Sur le site principal, il y a des scènes qui bougent chaque année parce que ça fait 20 ans qu’il a de la construction », affirme-t-il en riant.

Le 40e anniversaire est le temps de surprendre, tout en gardant l’âme du festival. Consacré comme le plus grand festival du monde par les Guinness World Records. L’événement tient à partager la passion de la musique pour tous.

« J’ai toujours été fascinée de pouvoir donner l’accès à tout le monde à ce genre de musique qui à la base est un petit peu un peu reconnue comme étant un genre un peu exclusif », souligne Suzy la festivalière.

Artistes locaux et internationaux

L’essence du festival est de promouvoir les artistes locaux pour leur donner une plateforme d’expression. L’événement a invité une multitude d’artistes internationaux, tout en privilégiant une place importante pour les musiciens québécois.

L’un des principaux objectifs du festival est de faire briller les artistes montréalais. En l’honneur du 40e anniversaire, les chanteurs locaux ouvriront et fermeront le bal.

« Un événement d’ouverture avec une artiste de Montréal Charlotte Cardin, et un événement de clôture avec un artiste de Montréal, Matt Holubowski », assure Laurent Saulnier.

L’événement tend la main aux artistes venus d’ici ou d’ailleurs, qui s’installent de plus en plus dans le paysage culturel québécois.

« C’est un moment clé dans ma carrière ici. L’opportunité unique dans la vie en tant qu’artiste, c’est le festival », déclare l’artiste brésilien Diogo Ramos.

Les soirées seront les lieux d’échanges de cultures et d’horizons à travers l’amour du jazz.

Avec son nouvel album Samba sans frontières, Diogo Ramos souhaite connecter et partager avec le public montréalais.

« C’est un échange direct avec la musique brésilienne de où je viens et du Québec », affirme l’artiste brésilien.

Cette année encore le festival attend environ 2 millions de festivaliers, pour célébrer ensemble les 40 bougies du plus grand festival de jazz au monde.