Pierre Flynn au Club Soda pour les Coups de cœur francophones de Montréal

Catégories

Image

Pierre Flynn au Club Soda pour les Coups de cœur francophones de Montréal

Dans le cadre de Coup de cœur francophone, Pierre Flynn a assuré mercredi soir la première montréalaise du spectacle de son album «Sur la terre».

Avec son élégance légendaire, Pierre Flynn nous a charmé toute une soirée au Club Soda hier soir, dès le début du spectacle, avec la chanson Le premier homme. L'on retrouvait parmi ses musiciens son complice de toujours Mario Légaré à la basse, André Papanicolaou à la guitare, Jean-Sébastien Fournier aux claviers et José Major à la batterie.

Ensuite, les chansons : Ariana, 24 secondes, Étoile, étoile, Le parc Lahaie. Puis clin d’œil à Hank Williams, avec Alone and Forsaken. La plaine immense nous a replongés en 1974 à l'époque d'Octobre, avec son solo de piano qui ressemble au Wurlitzer de Ray Mazarek des Doors !

La «slide» de Papanicolaou a continué de groover dans la version acoustique d'En cavale, que la foule s'est plu à chanter. Le spectacle s'est terminé avec Possession en version a cappella, Sur la route, et finalement Ma rose éternité du projet Les hommes rapaillés inspiré de Gaston Miron.

On ne s'ennuie pas, Pierre Flynn et sa bande sont en grande forme, on sent le travail, le talent, tout y est ! Nous sommes contents d'y être. On souhaite le revoir, mais pas d'ici 14 ans.

Texte : Carole Gagnon