Paul Ahmarani et Sylvie Moreau dans la pièce FATAL

Catégories

Début de l'événement

Image

À compter du 16 avril prochain, Omnibus le corps du théâtre donne à voir et entendre un condensé des trois premières oeuvres dramatiques d’un jeune auteur fin vingtaine.

Shakespeare (1564-1616) fait vivre l’histoire – et réciproquement. Le succès fulgurant d’Henry VI fit la fortune de l’auteur dramatique et de sa troupe pour ensuite propulser son oeuvre dans les siècles des siècles d’histoires humaines qui n’en finissent pas de recommencer. Ses dix drames historiques constituent une véritable matrice de l’histoire de l’Angleterre.

Notre Contemporain - En 1986 Jean Asselin se fait embarquer par le Bard avec une troupe de jeunes acteurs de l’UQAM dont Sylvie
Moreau et Réal Bossé. Sa trilogie HVI, huit heures de saga théâtrale, prélude à la quinzaine de mises en scène qu’il en a signées depuis. Vingt-sept ans plus tard, Omnibus remet ça avec certains des interprètes de l’époque, qui ont atteint, voire dépassé, l’âge et la maturité des quelques cent dix-sept personnages de l’oeuvre épique.

Chez nous dans nos mots - Après son fameux Cycle des rois en 1988 et L’histoire lamentable de TITUS en 2006, la compagnie de création et son auteur préféré se mettent à l’épreuve : urgence d’agir, de faire et de dire. En passant de 9 000 à 2 500 lignes, Jean Asselin ramène la représentation à deux petites heures. Sa traduction - dans nos mots - est équidistante de Rabelais et de Céline.

Première médiatique: mercredi 17 avril 2013, 20H
À Espace Libre, 1945 rue Fullum, Montréal
Durée du spectacle: 2h00, sans entracte
www.mimeomnibus.qc.ca :: www.espaclibre.qc.ca

--
Source: Anick Viau