Patrick Sénécal remporte le Prix Saint-Pacôme

Catégories:

L'auteur Patrick Sénécal a remporté, ce soir, le prix Saint-Pacôme du roman policier pour le roman Le vide publié chez les éditions Alire. M. Sénécal a obtenu la bourse de 3 000 $ rattachée à ce prix à l'occasion de la soirée de gala qui se tenait, cette année, sous la présidence d'honneur de l'auteur et humoriste, Ghislain Taschereau. La bourse était financée par le ministère de la Culture et des Communications du Québec, le Domaine du Pacômois et la municipalité de Saint-Pacôme.

Trois auteurs étaient finalistes pour le prix Saint-Pacôme 2007. Les membres du jury avaient aussi retenu le roman de Michel Bolduc, Tsiganes, publié aux Éditions Libre Expression et celui de Michel Vallée, L'homme au visage peint, publié chez La veuve noire.

Le jury se composait de Jacques Côté, lauréat du prix Saint-Pacôme 2006 avec La rive noire publié chez les éditions Alire, d'Hélène Beaulieu, animatrice à la radio de Radio-Canada Bas-Saint-Laurent et de Lise Audet-Lapointe de Rimouski.

Le prix Saint-Pacôme récompense annuellement l'auteur de roman policier québécois s'étant démarqué par la qualité d'une œuvre publiée au cours de l'année précédente.

En 2002, il a été remis à Laurent Laplante pour son roman Des clés en trop un doigt en moins publié aux Éditions L'Instant même. En 2003, Maryse Rouy a reçu le prix pour son roman Au nom de compostelle publié aux Éditions Québec Amérique. En 2004, l'honneur était revenu à Jean-Jacques Pelletier pour son roman Le bien des autres, tome 1 et 2, publié aux Éditions Alire et en 2005, à Benoît Bouthillette pour La trace de l'escargot publié chez JCL éditeur.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon