Patrick Altman présente une installation photographique dans le cadre de la Manif d’art

Catégories:

L’organisme Manifestation internationale d’art de Québec compte Patrick Altman au nombre de ses artistes dans le cadre de la Manif d’art – la biennale de Québec. L’installation de l’artiste québécois étant présentée jusqu’au 13 juin 2010, date de clôture de l’événement en arts actuels, le public est invité à passer dans la cour de la Maison Henry-Stuart (sise sur la Grande-Allée à l'angle de l'avenue Cartier) afin d’y découvrir l’œuvre in situ.

Travaillant sous une thématique se prêtant à toutes les interprétations, la catastrophe, l’artiste a choisi de faire référence à une pratique datant du XIXe siècle et ternissant l’histoire de la photographie. Si de nombreux photographes de renom ont transposés leurs négatifs sur le verre, dès 1860, maigres sont les traces de cet héritage aujourd’hui.

L’installation photographique de Patrick Altman, La chambre claire / dommages causés, s’inspire de la disparition de milliers de négatifs de photographes célèbres récupérés pour le vitrage de serres bourgeoises. À son décès, un photographe s’exposait à ce que sa mémoire photographique - lourdes caisses de négatifs encombrantes pour la succession - se retrouve aux rebuts ou vendue à petit prix à des récupérateurs de verre.

La Manif d’art 5 se poursuit jusqu’au 13 juin 2010 inclusivement dans plusieurs lieux intérieurs et extérieurs de la ville de Québec et de Lévis.

Le public est invité à se procurer le laissez-passer simple ou double aux coûts respectifs de 12 $ et de 18 $. Ces derniers sont en vente à Place Québec (880, avenue Honoré-Mercier), au 735, rue Saint-Joseph Est, à la Bibliothèque Gabrielle-Roy et chez divers collaborateurs à la programmation.

http://manifdart.org/

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon