Parution du livre «Gaston Miron : L’avenir dégagé. Entretiens 1959-1993»

Début de l'événement: 

30 mars 2010 - 00:00
Catégories:

L’avenir dégagé. Entretiens 1959-1993 de Gaston Miron, préparé par Marie-Andrée Beaudet et Pierre Nepveu, présente un choix d'entretiens accordés par Gaston Miron durant sa carrière d’écrivain et d’éditeur.

Toutes les facettes du personnage y apparaissent : le poète appelé à expliquer sa démarche, l’animateur littéraire voué au développement de la maison d’édition qu’il a fondée, l’Hexagone, et soucieux du devenir de la littérature québécoise ; l’homme d’action mobilisé par la question nationale et le problème de la langue au Québec. Mais c’est aussi l’homme lui-même qui s’y révèle dans ses passions et ses contradictions, qui raconte son enfance dans les Laurentides et qui s’explique sur de grands thèmes comme l’amour ou la religion. Il en ressort un Miron de vive voix, très animé, qui donne des points de vue neufs sur des thèmes et des enjeux déjà abordés dans ses écrits en prose.

Scandé par des moments-clés du parcours de Gaston Miron, tels son départ pour Paris en 1959 et les publications de L’homme rapaillé, à Montréal en 1970 et à Paris en 1981, cet ensemble d’entretiens construit un récit de l’homme engagé dans l’écriture et dans l’action, dont la trame est l’histoire du Québec contemporain. Miron y témoigne en même temps son admiration pour quelques écrivains de la génération qui l’a précédé, notamment Alfred DesRochers et Alain Grandbois, confirmant ainsi le désir de continuité et de rassemblement qui l’a toujours animé.

Un long dialogue avec son traducteur brésilien, Flavio Aguiar, conclut cet ouvrage sur une leçon d’écriture, puisque Miron y commente alors, souvent mot à mot, ses poèmes de L’homme rapaillé, dont il éclaire plusieurs passages ainsi que les modifications introduites au fil du temps.

Épaulés par une importante équipe de recherche, Marie-Andrée Beaudet et Pierre Nepveu proposent ici la figure fascinante d’un homme en marche qui, en ne cessant de se raconter, voulait surtout « dégager l’avenir ».

Né à Sainte-Agathe-des-Monts en 1928 et mort à Montréal en 1996, Gaston Miron est l’auteur de L’homme rapaillé, recueil sans cesse
repris et augmenté depuis sa première édition en 1970 et traduit en plusieurs langues. Éditeur et cofondateur des Éditions de l’Hexagone,
Miron a aussi été un incomparable animateur culturel et un infatigable militant indépendantiste.

En librairie à partir du 30 mars 2010 – 432 pages – 29,95 $

www.edhexagone.com

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon