OSHEAGA 2019 - Jour 2 - The Chemical Brothers, Beach House, Rufus Du Sol, FKJ, Les Louanges

Début de l'événement: 

03 août 2019 - 15:35
Catégories:
crowd_day_2_osheaga_2019_by_pierre_bourgault
Osheaga 2019- Les Louanges - Simon White
Osheaga 2019- Les Louanges - Simon White
rufusdusol_osheaga2019_timsnow
 beach_house_osheaga_2019_by_pierre_bourgault-2.jpg
chemicalbrothers_bypatbeaudry
chemicalbrothers_bypatbeaudry

La deuxième journée du festival nous a offert de meilleures performances musicales, avec des artistes somme toute planants, sauf pour la finale avec The Chemical Brothers qui nous ont envoyé un solide bloc d'acid house en plein visage.

Les Louanges

Que de talent et local! Ce fut un excellent bijou de performance pour les festivaliers qui se sont réfugiés sous la scène Perrier à l’abri du soleil pour un moment tout en intimité avec le groupe Les Louanges. Porté en voix par l’auteur-compositeur Vincent Roberge, les Louanges nous ont offert un savant mélange de mélodies jazz tantôt planant, tantôt rock, et ce sans aucun instant d’ennui. Au contraire, le chanteur a su adapter brillamment ses compositions pour le bien d’une scène extérieure et son acolyte aux cuivres a bonifié le tout par des solos de saxophones hallucinants! Que ça soit La nuit est panthère, Tercel ou Pitou, la foule en connaissait toutes les paroles et accompagnait volontiers le chanteur dans ses chansons envoûtantes à souhait!

FKJ

Nous avons réussi à attraper quelques parcelles du multi-instrumentaliste et chanteur français French Kiwi Juice ou FKJ qui performait sur la Scène de l’île. Comme me le faisait remarqué mon collègue, sa tonalité ressemble à celle de Tash Sultana, tous deux partagent une musique d’un funk soul accrocheur et y parviennent en intégrant une multitude d’instruments. FKJ s’est notamment fait connaître par sa collaboration avec Masego pour la pièce Tadow, à écouter à défaut de l’avoir vu à Osheag à l’heure magique (golden hour).

Rufus Du Sol

Fort attendu à la Scène Verte, le groupe australien Rufus Du Sol composé de Tyrone Lindqvist, Jon George et James Hunt, a su remplir les attentes par une performance électrisante de musique à la limite du indie dance et du house. Visiblemement heureux d’être présents à Osheaga le chanteur s’est adressé plusieurs fois à la foule entre deux chutes de beats, entre autres pour souligner que la tombée du jour est son moment favori de la journée, lorsque la nuit commence et que celle-ci est encore jeune - ce qui a eu pour effet revigorer la foule qui s’en donna à coeur joie lorsque le chanteur a repris place pour enchaîner avec les hits Treat You Better, Eyes et en terminant avec la populaire Underwater. La scénographie ne laisser pas à désirer avec des éléments épurés noir et blanc, mais dune intensité qui venait vraiment supporter les rythmes dance du groupe et qui offrit un moment de party réussi.

Beach House

Soleil couché, petite brise, c’était le parfait set up pur accueillir l’atmosphérique groupe américain de dream pop Beach House. Enveloppé dans une brume fumante sur scène et d'un décor sombre et minimaliste rappelant les étoiles, le duo d'Alex Scally et Victoria Legrand avait tout pour faire rêver. Ils ont su installer une belle ambiance par l’harmonie de leurs voix mélancoliques et par leurs mélodies planantes telles que Space Song et surtout la mystique Myth.

The Chemical Brothers

WOW! The Chemical Brothers ont envoyé du lourd hier soir! Le mythique groupe d'acid house et de deep techno a sorti l’artillerie lourde pour éblouir le public, et bien que ce groupe ait connu l’apogée de sa gloire à l’époque où la majorité des festivaliers présents étaient probablement encore en couches, il a su offrir un spectacle bien ficelé et divertissant pour une grande majorité de festivaliers rassemblés hier soir devant la Scène de la Rivière. Pari réussi! Tout y était, une forte basse, des crescendos electro dont les plus récents DJs du genre, s’inspirent assurément, un assemblage scénique puissant, des visuels psychédéliques sans relâche, sans compter l’arrivée de deux géants robots des côtés de la scène! Au grand plaisir des fans, ils n’ont pas ignoré les succès bien connus tels que Hey Boy, Hey Girl que Block Rockin’ Beats en rappel. Parfois, la densité de la performance pouvait devenir quasi écrasante tellement ils y allaient d’un techno saturé et énervé, mais l’assemble aurait été d’une énergie intense et convaincante!

Somme toute, une deuxième journée beaucoup plus réussie au niveau de performances musicales.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon