Nufonia Must Fall de Kid Koala s'arrêtera à Montréal

Catégories

Début de l'événement

Image

À la suite de prestations à guichets fermées à Londres, New York, Los Angeles, San Francisco, Boston, Hambourg, Groningen et Adélaïde, Nufonia Must Fall de Kid Koala s'arrêtera à Montréal.

Le DJ, artiste graphique, compositeur et producteur musical montréalais Kid Koala présente une adaptation multidisciplinaire tout simplement magique de son roman graphique Nufonia Must Fall. Réalisé par le directeur artistique et chef décorateur nommé aux Oscars K. K. Barrett (Her, Where the Wild Things Are, Lost in Translation, Being John Malkovich), Nufonia Must Fall Live prend la forme d’un film animé en direct sur scène, alors que la trame sonore est jouée par Kid Koala et l’Afiara Quartet. La première a eu lieu du 7 au 9 juin 2014 au Festival Luminato de Toronto, puis le spectacle a été présenté en tournée à travers l’Europe et l’Australie, avant une série de représentations à guichets fermés à Londres, New York et Los Angeles. Nufonia Must Fall s’amène à présent à Montréal, pour 6 représentations en première québécoise à la Place des Arts.

Cette œuvre « fascinante » (Art Info) raconte l’histoire d’un robot quasi désuet et solitaire, qui est obsédé par la musique et qui porte toujours des écouteurs. Un jour, il rencontre par hasard une charmante employée de bureau et tombe amoureux d’elle. Leur fréquentation précaire se déroule devant le public par l’entremise d’une distribution de marionnettes et de robots méticuleusement fabriqués, évoluant à travers une douzaine de décors miniatures et étant filmés en temps réel. Kid Koala et le quatuor à cordes interprètent sa musique originale avec l’aide d’instruments à cordes, de piano et de tables tournantes. Le résultat est une performance réconfortante et inoubliable qui offre un regard rafraîchissant sur les relations contemporaines, la technologie et la pertinence existentielle!

Nufonia Must Fall fait suite à Space Cadet Headphone Experience, le projet de 2012 de Kid Koala, qui combinait un piano, des modules spatiaux, des tables tournantes et 250 paires d’écouteurs avec une exposition scientifique audio afin de créer une expérience complètement immersive pour les spectateurs. En 2015, l’artiste a par ailleurs présenté une autre expérience scénique, un « Satellite Concert » lors duquel le public contribuait au spectacle en utilisant des tables tournantes, des boîtes à effets sonores et de petites caisses de disques vinyle codés par couleurs. Des changements d’éclairage subtils indiquaient aux spectateurs quand participer, menant à des moments où des douzaines de tables tournantes créaient harmonieusement une soirée lumineuse et musicale unique, dynamique et inspirante.

Voici certaines des critiques élogieuses que Nufonia Must Fall a reçues :

« Le plaisir provient à la fois de ce qu’on voit sur l’écran au-dessus de la scène peu éclairée et de l’observation des marionnettistes qui vont d’un décor à un autre, utilisant ingénieusement la perspective et de minuscules mouvements pour transposer le drame au grand écran. » — The New York Times

« La musique, la direction photo et les marionnettes sont réunies dans ce coup de cœur magique. » — Jason Reitman, réalisateur, Juno, Up in the Air

« C’est complètement fou! À chaque moment, c’est émouvant, original et profondément inspirant. Un des meilleurs divertissements de l’année. » — Darren Aronofsky, réalisateur, Black Swan, Requiem for a Dream, Pi

« Le révolutionnaire Nufonia Must Fall est un de ces événements spéciaux qu’il faut voir pour le croire. En plus de la miraculeuse orchestration en direct, le récit est beau, hilarant et saisissant! Ces petites marionnettes m’ont même fait pleurer. » — Mark Osborne, réalisateur, The Little Prince, Kung Fu Panda

« Une version postmoderne de Chaplin. » – Chris Strouth du Walker Art Center

« Le film, qui est intime et tendre, est très fort par lui-même, mais le cœur de la production se retrouve dans l’acte d’être témoin de sa création. » – The Guardian

Créé par Eric San (Kid Koala)
Conception des décors par Benjamin Gerlis
Conception des marionnettes par Clea Minaker, Patrick Martel, Félix Boisvert et Karina Bleau
Direction photo par AJ Korkidakis
Musique par Kid Koala
Direction musicale par Vid Cousins

Horaire des représentations:
2 septembre à 19 h
3 septembre à 14 h et à 19 h
4 septembre à 14 h et à 19 h
5 septembre à 19 h

À propos des artistes :
Kid Koala est un DJ, producteur musical et auteur de romans graphiques de renommée internationale. Il a lancé cinq albums solos et a fait des tournées avec des artistes tels qu’Arcade Fire, les Beastie Boys, A Tribe Called Quest, Mike Patton, DJ Shadow et The Preservation Hall Jazz Band. Il a contribué aux bandes sonores des films Shaun of the Dead, Scott Pilgrim vs. the World, Looper et The Great Gatsby. Il a également composé de la musique pour l’Office national du film du Canada, le Cartoon Network, Sesame Street et Adult Swim. Il a par ailleurs publié deux romans graphiques : Nufonia Must Fall et Space Cadet. Ses inoubliables spectacles vont de tournées de tables tournantes carnavalesques telles que Short Attention Span Theater (qui comprenait un bingo de tables tournantes) et Vinyl Vaudeville (qui incluait des marionnettes et des danseurs) à des événements plus contemplatifs comme Music To Draw To ou Space Cadet Headphone Experience.

Le chef décorateur et directeur artistique K. K. Barrett a débuté sa carrière artistique comme musicien noise et peintre avant de se tourner vers le cinéma et les vidéoclips. Grâce à ses relations étroites avec quelques réalisateurs partageant son penchant pour les récits personnels et intimes, il a travaillé sur des œuvres telles que Lost in Translation et Marie Antoinette de Sofia Coppola, I Heart Huckabees de David O. Russell, Human Nature de Michel Gondry, et Extremely Loud and Incredibly Close de Stephen Daldry. Il a collaboré avec le réalisateur Spike Jonze sur plusieurs longs métrages acclamés, notamment Being John Malkovich, Adaptation et Her (pour lequel il a reçu une nomination aux Oscars dans la catégorie de la meilleure direction artistique).

Barrett a été honoré deux fois aux MTV Video Music Awards, pour la direction artistique des vidéoclips « New Pollution » (1996) de Beck et « Tonight, Tonight » (1997) des Smashing Pumpkins. Il a aussi remporté deux prix Silver Clio.

L’Afiara Quartet est un ensemble dynamique, lauréat de plusieurs prix. Après des résidences à The Juilliard School et à la San Francisco State University, Afiara est actuellement le quatuor à cordes attitré du Royal Conservatory of Music. L’ensemble a reçu des prix de la part des Young Canadian Musicians Awards, de la Concert Artist Guild, de Munich ARD, et lors de la Banff International String Quartet Competition, incluant le prix Szekely de la meilleure interprétation de Beethoven à Banff. Afiara a joué à travers les Amériques, en Europe et en Asie dans des salles telles que le Zankel Hall et le Weill Recital Hall du Carnegie Hall, le Kennedy Center, le Alice Tully Hall du Lincoln Center, la Library of Congress de Washington, le Musée d’art moderne de Sao Paulo, Pro Musica à San Miguel de Allende, le Wigmore Hall de Londres, l’Esterhazy Palace en Autriche, le Prinz Regenten Theatre à Munich, le Muziekgebouw à Amsterdam, et la Royal Library de Copenhague.

BILLETS EN VENTE VENDREDI 15 JUILLET À MIDI
Billets en vente à la billetterie de la Place des Arts
Par téléphone: 1 866-842-2112
Commandez en ligne: www.evenko.ca ou www.placedesarts.com
Billets de 23,25 $ à 42,25 $ (incluant taxes et frais de service)
Prix spécial pour enfant pour les représentations en après-midi
* Limite de 8 billets par personne