Nouvel album pour Mosquito-B

Catégories:

Dan Louis (Daniel Moisan) fait plus que “piquer” notre curiosité avec ce nouvel opus de Mosquito-B, comprenant 13 titres en anglais, un album réalisé avec la complicité de Marc Durand (Men Without Hats, The Box, Bundock) et de Fred St-Gelais, l’homme orchestre derrière Marie Mai, Andrée Watters et quelques finalistes de Canadian Idol.

Un rock aux accents pops, des textes biens fignolés avec la complicité de l’auteur-compositeur José Slobodrian sont au menu de Raid, un album sans compromis.

Que ce soit pour l’osée “Rabbit”, la mystérieuse “Witches of the Wasted Time”, la dynamique “Get Your Life” ou la planante “April 14th”, Raid nous présente un auteur-compositeur hors de l’ordinaire en la personne de Dan Louis qui s’est même permis d’également casser la barraque avec une reprise d’une chanson de Frank Sinatra, “Send In The Clowns”.

Disponible sur l’étiquette Bulldog Brothers/Unidisc, l’album est disponible au Québec depuis novembre 2007 et sera lancé en janvier à Toronto et sur le marché international.

www.mosquito-b.com

L’homme derrière le groupe

Né à Québec, Dan Louis est le cadet d’une famille de quatre enfants et très tôt, il est innondé de musique classique de la part de son père et de Rock’n Roll de la part de l’aîné de la famille. Â 7 ans, son grand frère lui montre comment faire tourner un disque. Dan Louis a déjà une chanson favorite : Bohemian Rhapsody de Queen.

Ce groupe aura une influence majeure dans son univers musical car les pièces de l'album "The Game" sont l'essentiel de son apprentissage sur sa vieille basse Fender 1965 à l'âge de 12 ans. Au fil du temps, ses influences musicales comprennent les Beatles, The Cure, New Order, Rush, Yes, The Who et plusieurs autres artistes, du Métal au classique.

De façon autodidacte, Dan Louis apprend la basse, la guitare, le piano et la batterie. Il fait partie de plusieurs groupes mais décide à 18 ans de se consacrer uniquement à la composition de materiel original. Son père, lui aussi musicien, lui offre alors de prendre une pause "toutes dépenses payées" afin de réaliser son rêve. Dan Louis refuse l’offre, préférant les études à la situation financière de ses amis qui ont choisi la musique. Il fait le serment cependant qu'il recroisera le fer avec elle un jour.

Quelques années plus tard, après avoir fondé une agence de publicité, sa passion pour la création fait revenir la musique au premier plan. Des 40 chansons qu’il a accumulées, il en sélectionne 13 et enregistre un premier album indépendant. Mosquito-B voit le jour avec “Si j’te dis”. Les débuts sont modestes mais il réussit à tourner à la radio, suffisament pour qu’il foule les planches jusqu’à Winnipeg.

Il écrit ensuite pour la chanteuse Elle tout en préparant un deuxième album, “Le Sparadra”, qui génèrera pas moins de 5 extraits radio au Québec dont un qui se hissera à la tête du palmares Bande à Part de Radio-Canada.

Il se tient occupé entretemps, en étant bassiste et guitariste de studio et même choriste pour la tournée québécoise de Samantha Fox.

Pour “Raid”, son premier album anglophone, il fait équipe avec le producteur Marc Durand de chez Bulldog Brothers (Men without Hats, The Box) et Fred St-Gelais (Marie Mai, Andrée Watters et plusieurs finalistes de Canadian Idol). “Raid” nous présente un Mosquito-B plus mature, au style musical bien affiché, de la pop de “Love after all” à l’incadescente “Raid”. Cet album montre la profondeur de Dan Louis comme auteur-compositeur, sa versatilité tout comme sa cohérence.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon