La danse sur les routes

Catégories:

Voilà maintenant quinze ans que «La danse sur les routes» regroupe diffuseurs et professionnels de la danse au sein d’un même réseau afin d’améliorer la diffusion de la danse et de valoriser cette forme d’art auprès de différents publics.

Cette saison encore, des diffuseurs de partout en région travailleront de concert avec les compagnies afin que circule une programmation de danse des plus relevées.

En 2012-2013, ce sont 25 compagnies qui présenteront leur spectacle sur les routes du Québec, à la rencontre d’un public fidèle et curieux. Une occasion pour les jeunes et moins jeunes de se laisser émerveiller par de grands spectacles qui ont fait vibrer le cœur de la métropole au cours des derniers mois.

De Sept-Îles à Valleyfield en passant par Sherbrooke et Ste-Thérèse, tous sont conviés à prendre place et à se laisser transporter par des œuvres tantôt poignantes, tantôt éclatées.

Dévorer le ciel»

Créée dans le cadre de la série Danse Danse à l’hiver 2010, Dévorer le ciel, la création de Danièle Desnoyers/Le Carré des Lombes, revient en scène en octobre à L’Assomption (16 oct.), Ste-Geneviève (17 oct.) et Lennoxville (30 oct.).

À partir de la géographie intime des danseurs, Danièle Desnoyers dresse la carte d’un ciel en mouvement, voire une constellation physique et émotive inédite. Une quête d’absolu, de sens et de beauté qui se joue à l’infini et qui remet le corps et le mouvement au centre de la création. Une invitation à l’expansion et à la liberté.

Onde de choc

Suite à un accueil chaleureux au Festival TransAmérique en 2010 et une tournée internationale l’année suivante, O Vertigo sillonnera finalement les routes du Québec avec sa mémorable Onde de choc. Plateforme sonorisée, cœurs qui battent, l’intensité de huit corps qui courent, soufflent et s’essoufflent... À cette rythmique brute, Martin Messier donne un devenir musical et le compositeur britannique Michael Nyman orchestre des contrepoints aux accents lyriques de cette pure poésie. Qualifié de « bijou éclatant » par le journal La Provence, le spectacle s’arrêtera à Lennoxville (10 oct.), Baie-Comeau (16 oct.), Sept-Îles (19 oct.) et Rimouski (24 oct.).

Danse Lhasa Danse

Après avoir séduit le public de Coup de cœur francophone l’an dernier, Danse Lhasa Danse, ce vibrant hommage à la regrettée Lhasa de Sela, sera repris pour le plus grand bonheur de tous. Conçu et mis en scène par Pierre-Paul Savoie, ce spectacle réunit six chorégraphes qui, inspirés par la musicalité et les mots de Lhasa, ont créé une oeuvre pour huit danseurs, rythmée par les voix et l’euphonie de neuf chanteurs et musiciens. Présenté deux soirs à Montréal en novembre (Théâtre Outremont 9-10 nov.), le spectacle prendra ensuite la route vers L’Assomption (16 nov.), Longueuil (17 nov.), Ste-Thérèse (24 nov.), St-Jean-sur-Richelieu (25 nov.) et Ste-Geneviève (30 nov.). Une occasion unique de replonger dans l’univers singulier de cette interprète de grand talent.

Contes pour enfants pas sage

Finalement, de la fin octobre au début décembre, les Contes pour enfants pas sages séduiront assurément petits et grands des quatre coins de la province. Chorégraphiée par Pierre-Paul Savoie et Marie-Josée Chartier, cette adaptation scénique du livre de Prévert fusionne la danse, le théâtre, la musique et le chant. Huit contes pas sages revisités pour les enfants de trois à six pieds qui aiment la fantaisie! Bref, une réjouissante parade d’animaux exotiques qui fascinera sans doute Rimouski (21 oct.), Baie-Comeau (23-24 nov.), Sept-Îles (25-26 nov.), Lennoxville (4 déc.) et St-Jean-sur- Richelieu (28 mars).

--
Source : www.ladansesurlesroutes.com / Photo: © Onde de choc : Ginette Laurin

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon