A la lumière de l'évènement - Internation'ART

Catégories:

L’évènement Internation’Art, qui présentait ce 5 avril l’auteur, psychanalyste et conférencier Guy Corneau, en est à sa deuxième édition. Dix-huit artistes du Collectif International d’Artistes ArtZoom (CIAAZ) se partagent, jusqu’au 1er juin 2012, les murs et l’espace de la Bibliothèque Georges-Henri-Lévesque, située au 829 boul. Saint-Joseph à Roberval.

Le vernissage de cette deuxième édition très médiatisée a accueilli entre 350 et 400 personnes, parmi lesquelles des gens de Montréal et de Québec. L’engouement des Robervalois pour cette double rencontre littéraire et artistique a été prouvé par les nombreux commentaires des visiteurs qui, semble-t-il, attendaient impatiemment le lancement officiel de l’exposition internationale qui présente, cette année, le Canada, la France et l’Algérie avec 120 peintures, dessins, sculptures et objets d’art.

Roberval, ville culturelle phare, s’est dotée de l’exclusivité d’un évènement qui n’a aucune commune mesure avec tout autre évènement en arts visuels au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Depuis l’agrandissement de la Bibliothèque Georges-Henri-Lévesque, en 2008, ce lieu de rencontres culturelles a accueilli bon nombre de personnalités du monde littéraire et des arts visuels.

Le côté exceptionnel réside sans doute dans cet aspect « à domicile »; une exposition internationale présentée ailleurs que dans les grands centres urbains et nulle part ailleurs au Canada !

« Des expositions internationales, on en retrouve dans les musées, rarement dans des galeries d’art et encore plus rarement dans une bibliothèque », explique la commissaire qui a adopté Roberval comme deuxième lieu de résidence.

« Soyez vrais, soyez beaux ! » a dit un jour Georges-Henri-Lévesque, le père du Conseil des arts du Canada. Les choses n’ont jamais été si bien pressenties puisque la chaleur de l’accueil de la population a été vraie et belle, selon la commissaire qui se dit impressionnée par la réponse des gens du Lac Saint-Jean face à cet évènement particulier.

Roberval peut désormais rayonner internationalement au niveau des arts visuels par cet évènement qui rejoint la définition de la culture que Roberval assume depuis l’adoption de sa politique culturelle en 2005. Un artiste s’est d’ailleurs exprimé poétiquement au sujet de cette exposition : « Au-delà de l’envolée lyrique devant l’œuvre, il existe quelque chose de plus profond, terre à terre, peuple à peuple, âme à âme, culture du quotidien et des habitudes… culture tout court ! ». Pour cet artiste peintre, son séjour à Roberval a été vécu comme une véritable rencontre fraternelle avec les Robervalois et un partage enrichissant qui n’a pas de prix pour lui.

Pour Art Total Multimédia, l’agence d’artistes qui présente depuis deux ans des artistes du CIAAZ à cet évènement, l’Internation’Art est avant tout une exposition qui permet l’accessibilité à des œuvres ayant une certaine rareté, qui permet une démocratisation de certains mouvements méconnus et permet, finalement, d’aborder simplement les arts visuels en présentant des artistes d’ici et d’ailleurs. « Le but premier de l’évènement est de rendre accessible l’art au grand public, mais aussi d’initier les jeunes, la future génération d’artistes québécois, à une compréhension artistique précoce et leur permettre de découvrir ce qui se pratique ailleurs dans le monde ». La commissaire, qui célèbre cette année ses quinze ans de carrière en tant qu’agent d’artistes au niveau international, est heureuse de revenir l’an prochain dans une troisième édition.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire