Neuf étudiants européens à l'assaut des «Main Streets» américaines

Catégories:

Depuis un mois, neuf étudiants de premier cycle de l’Université de Montréal ont élu domicile dans un autobus scolaire repeint en vert pomme. Ces étudiants étrangers, originaires de différents pays d’Europe, de la France à l’Italie, inscrits en mathématiques ou encore en philosophie, ont en effet décidé de visiter vingt villes américaines à bord d’un autobus scolaire reconverti pour réaliser un documentaire intitulé « Main Street U.S.A ».

Dans ce documentaire, les étudiants souhaitent analyser l’opposition entre Wall Street et Main Street et recueillir plus particulièrement des témoignages d’Américains ordinaires sur la « grand-rue » de leurs villes respectives, ce qu’elle représente à leurs yeux et la valeur qu’ils y attachent. Pour l’heure, ils ont traversé les rues principales des villes suivantes : Niagara Falls (Ontario); Woodstock et Chicago (Illinois); Dow City (Iowa); Yuma, Boulder et Central City (Colorado); Austin (Nevada); San Francisco et Los Angeles (Californie); Las Vegas (Nevada); Tuba City (Arizona) et Amarillo (Texas).

« La rue principale (Main Street) fascine les étrangers, tant il vrai qu’il s’agit d’un concept très américain, symbole de l’histoire des États-Unis et de la croissance des quartiers, des communautés, des villes et des métropoles, explique Eleonora Mazzanti, étudiante originaire de Bologne en Italie inscrite en traduction à l’Université de Montréal. C’est un concept qui n’existe pas vraiment en Europe mais qui est très cher au cœur des Américains. »

Dans le cadre de ce projet de documentaire, les étudiants ont aussi créé une communauté en ligne sur laquelle les internautes peuvent suivre leur périple. Il leur reste les villes suivantes à visiter : Oklahoma City (Oklahoma); Memphis et Nashville (Tennessee); Philadelphie (Pennsylvanie) et New York (New York).

« Les Américains, comme tous ceux qui nous suivent en Europe, peuvent visiter notre site Web pour suivre l’actualité des grand-rues des villes que nous visitons, découvrir leur histoire, savoir si elles prospèrent ou déclinent, ce qui fait leur originalité et faire connaissance avec les personnes qui y vivent et qui les ont investies. L’objectif est de nouer un dialogue sur l’importance des communautés locales et nous sommes très heureux d’amorcer un tel dialogue », ajoute Eleonora Mazzanti.

Les étudiants ont aussi construit une station de radio mobile dans leur autobus et diffusent une émission baptisée « US in the BUS » sur les ondes de Radio Centre-Ville à Montréal.

À suivre sur le Web :
Itinéraire de « Us on the Bus » (photo) : http://xoopla.com/club-4be9a810f2d2d/US_in_the_BUS/Itinerary ou à Université de Montréal : www.umontreal.ca

(Source : Université de Montréal)

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon