Net2S modernise une application de Reuters

Catégories:

Net2S a été retenu par la société de services informatiques Reuters Financial Software, filiale du groupe Reuters, pour moderniser et enrichir son logiciel Kondor+.
La solution de Reuters Financial Software couvre les risques de marché et de crédit, du front au back office, incluant le pricing, la tenue de positions, le règlement, la compensation, la génération d'entrées comptables et la gestion de trésorerie. Kondor+ est utilisé par près de 500 établissements financiers dans le monde et fournit des informations et des analyses en temps réel. Cette plate-forme logicielle offre également la possibilité d'évaluer le montant des transactions financières complexes (options, swaps, produits structurés), de saisir des informations et de tenir les positions en temps réel de l'ensemble des catégories d'actifs et de leurs traitements back office. Elle permet aussi l'intégration du système Reuters avec des solutions tierces de gestion de la négociation et des ordres.

Déjà en 2003, la société avait décidé de moderniser et d’ouvrir Kondor+. « Il faut concevoir Kondor+ comme un socle générique que l’on a cherché à verticaliser au fil des années avec des modules quasiment prêts à l’emploi », explique Thierry Truche, Product Business Owner de Reuters Financial Software. « Toute la difficulté dans ce projet de modernisation était de travailler sur une version existante, de la faire évoluer sans pour autant remettre en cause les fondements afin d’éviter à nos clients une migration trop lourde », poursuit-il.
D’abord développée en C, puis en C++ et enfin en Java, l’application n’avait cessé d’évoluer au fil des années depuis 1992. Pour l’adapter aux besoins du marché, Reuters Financial Software a ajouté « Open Trade ». Ce module permet aux clients de créer leurs propres transactions financières et de les intégrer dans Kondor+ pour les gérer comme des instruments standards.

Deux projets ont été réalisés par Net2S : le développement de nouvelles transactions financières complexes puis le cœur du module Open Trade.
Afin de simplifier les développements et élargir la palette de possibilités d’Open Trade, Net2S a optimisé les transactions financières sophistiquées en créant, sous Python, des blocs réutilisables, décrivant les concepts financiers, afin de gagner en temps de développement. Puis, NET2S a poussé la notion de bloc jusqu’à détacher la couche de présentation des traitements complexes du module. Le développeur assemble ainsi rapidement les blocs dont il a besoin tout en récupérant la logique ‘business’ qui leur est attachée.
La solution apportée par NET2S a été étendue, en 2005, à l’ensemble de la plate-forme dédiée aux produits structurés avec, en outre, une modernisation de l’interface graphique.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire