Nabucco de Verdi à l’Opéra de Québec: une production à grand déploiement

Début de l'événement: 

11 mai 2019 - 19:00
Catégories:
Nabucco de Verdi à l’Opéra de Québec: une production à grand déploiement

Les amateurs d’opéra sont fébriles! Dans exactement un mois, Nabucco de Giuseppe Verdi prendra vie sur la scène du Grand Théâtre de Québec. Les solistes sont attendus incessamment à Québec, et les répétitions débutent dès le 22 avril. Outre le célèbre chœur «Va pensiero», qui a véritablement lancé la carrière du compositeur italien, cette œuvre grandiose fait entendre de magnifiques ensembles interprétés par une distribution de tout premier ordre. Passion, sens dramatique, larges fresques chorales… cet événement grandiose clôt avec brio la saison lyrique printanière à Québec. À noter : c’est lors de la première, le 11 mai, que la saison 2019-2020 de l’Opéra de Québec sera dévoilée.

Dans le rôle exigeant de Nabucco, le baryton canadien James Westman effectue un retour attendu à l’Opéra de Québec. Éblouissant en Scarpia (Tosca – Puccini) en 2015, il avait également été un Sir John Macdonald absolument brillant lors du Festival d’opéra de Québec en 2017 (Louis-Riel – Somers). Reconnue pour sa maitrise du bel canto et spécialiste des rôles verdiens, la soprano canadienne Michele Capalbo incarnera une Abigaïlle toute en nuances, à la fois impitoyable et vulnérable. On retrouvera en outre avec bonheur le ténor québécois Steeve Michaud (Ismaele), que le public a pu apprécier la saison dernière alors qu’il incarnait le Duc de Mantoue (Rigoletto). Voix puissante de ténor lyrico-spinto, juste et nuancée, personnalité charismatique : tout sourit à ce jeune artiste prometteur à la carrière lyrique en plein essor. Nous sommes ravis d’accueillir pour la première fois chez nous la basse italienne Giovanni Battista Parodi (Zaccaria). Doté d’une «grande classe» et aux «robustes moyens vocaux» (Resmusica), il fut invité notamment à la Scala de Milan, l’Opéra de Paris et Covent Garden (Londres). La mezzo-soprano Geneviève Lévesque, reconnue pour sa voix puissante et chaleureuse et qui fut très applaudie dans Rigoletto et Le barbier de Séville (2016), sera Fenena. La basse Alain Coulombe, qui a su se tailler une place des plus enviables sur la scène lyrique internationale, incarnera le rôle d’Il gran sacerdote. Deux jeunes chanteurs de Québec au talent remarquable complètent la distribution : Jessica Latouche (Anna) et Jonathan Gagné (Abdallo).

Michael Cavanagh assurera la mise en scène de cette production. Au cours d’une carrière prolifique qui s’échelonne depuis 20 ans, il a mis en scène plus de 150 productions d’opéra dans des compagnies prestigieuses. L’Orchestre symphonique de Québec sera sous la direction de maestro Giuseppe Grazioli. Spécialiste du répertoire italien, Maestro Grazioli équilibre habilement les forces orchestrales afin de mettre en valeur les voix des interprètes, tout en portant une attention constante à l’action se déroulant sur scène.

Nabucco sera présenté sur la scène du Grand Théâtre de Québec, le 11 mai à 19 h, ainsi que les 14, 16 et 18 mai 2019 à 20 h.

Orchestre symphonique de Québec
Chœur de l’Opéra de Québec
Chef d’orchestre : Giuseppe Grazioli
Mise en scène : Michael Cavanagh
Version originale italienne avec surtitres français.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon