MUTEK: une expo photo dans le métro pour le 10e anniversaire

Début de l'événement: 

20 avril 2009 - 00:00
Catégories:

MUTEK_10 RÉVÈLE SON PROGRAMME ANNIVERSAIRE

Cinq jours, plus de 50 concerts et performances, cinq salles et scènes extérieures

Une exposition photo rétrospective de MUTEK dès le 20 avril dans le métro de Montréal

Après plusieurs mois d’intense préparation, l’équipe de MUTEK est aujourd’hui fin prête à présenter le programme complet de sa dixième édition et à dévoiler une partie des projets spéciaux qui marqueront cet anniversaire. MUTEK_10 lancera donc le bal des festivals d’été et investira le Quartier des spectacles du 27 au 31 mai avec son lot de premières, de surprises et d’autres événements audacieux. En guise de mise en appétit, MUTEK commencera d’abord à s’afficher dans le métro, grâce à un partenariat inédit avec la Société de Transport de Montréal. Du 20 avril au 1er juin, plusieurs stations du métro de Montréal accueilleront en effet une exposition photo signée des photographes officiels du festival, Caroline Hayeur et Miguel Legault. Elle retrace dix ans de créativité numérique et de musiques électroniques par une rétrospective des meilleurs moments des 9 dernières éditions de MUTEK à Montréal mais aussi au Chili, à Buenos Aires et même en Chine. L’exposition MUTEK_10 regroupe plusieurs dizaines de superbes clichés des artistes locaux et internationaux qui ont fait les beaux jours de la première décennie du festival. Entièrement gratuit, cet événement est une présentation de la STM, en collaboration avec Encadrex, Métromédia et la Société de développement du boulevard Saint-Laurent.

MUTEK_10 : DIX ANNÉES DE CROISSANCE ET D’INNOVATION

Pour marquer le caractère exceptionnel que revêt la tenue de sa dixième édition, MUTEK étend son champ d'action en renforçant sa présence au cœur du Quartier des spectacles et se donne les moyens d’offrir plus de spectacles et performances grâce, notamment, à plusieurs programmes doubles et au retour en salle de sa soirée de clôture le dimanche. Deux salles prestigieuses viennent agrandir le terrain de jeu du festival qui présente une partie de son programme à la salle Ludger-Duvernay du Monument-National et investit pour la première fois le Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts. Par ailleurs, le nombre de soirées présentées au Métropolis va en augmentant, alors que la Société des arts technologiques [SAT], ainsi que le parc Jean Drapeau, accueillent toujours plusieurs volets de la programmation.

La trajectoire de programmation de MUTEK_10 est pensée pour permettre au public de traverser les différents courants qui composent la très riche scène électronique internationale, en constante mutation. Les cinq jours de festivités sont animés par un souci constant d’équilibre et de diversité. Le festival est conçu comme un tout, mais le spectateur a bien sûr tout le loisir de se composer un voyage « à la carte », au gré de ses envies.

Si certains des artistes qui ont marqué le festival au cours de sa première décennie sont de retour à l’affiche cette année, l’équipe de MUTEK est cependant particulièrement fière de pouvoir présenter de nombreuses collaborations inédites et souvent surprenantes d’artistes qui se sont rencontrés pendant l’une ou l’autre de ses neuf dernières éditions. En prenant ainsi appui sur un jeu de références et de pollinisation croisées, le contenu de MUTEK_10 reflète en quelque sorte l’évolution et la vitalité de la communauté artistique qui a évolué dans le sillon du festival depuis sa naissance en 2000.

Pris dans son intégralité, MUTEK offre ainsi un panorama très complet des mouvements et tendances qui caractérisent la création numérique mondiale. Cette édition anniversaire fera plus que jamais la démonstration du caractère éminemment fédérateur et innovant du festival, confirmant si besoin est son statut d’événement phare en Amérique du Nord. Lors d’un arrêt à New York de la toute première tournée nord-américaine de MUTEK la semaine dernière, le magazine Time-out New York référait d’ailleurs à MUTEK en tant que « North America's leading electronic-music event ».

DU 27 AU 31 MAI : LE MENU DES CINQ JOURS DE MUTEK

JOUR 1 – MERCREDI 27 MAI

A\VISIONS 1 : Monument-National – 25 $ CDN – 20h

MUTEK_10 donne officiellement son coup d’envoi avec la performance de deux artistes d’immense envergure, dont l’œuvre s’emploie à altérer notre perception tant sonore que visuelle de la nature. Wolfgang Voigt, de Cologne, considéré comme un des plus grands artistes en expérimentation électronique des années 90, donne la première canadienne de GAS, une prestation audiovisuelle de 90 minutes qui invite le spectateur à se perdre dans la Forêt-Noire du sud de l’Allemagne avec pour bande sonore des manipulations lancinantes de compositions de Mahler et Wagner. HERMAN KOLGEN (du duo en arts médiatiques Skoltz_Kolgen) présente ensuite en première mondiale la projection/performance IN/JECT, qui illustre les transformations neurosensorielles subies par un corps humain projeté dans une citerne remplie de liquide pendant 45 minutes.

NOCTURNE 1 : Société des arts technologiques – $25 CDN – 22h

Pour ce programme, international s’il en est, MUTEK s’associe à son vis-à-vis allemand, le festival berlinois CLUB TRANSMEDIALE - qui fêtait lui aussi ses dix ans en janvier dernier et avec lequel MUTEK collabore depuis leurs origines communes. Au menu : rétro-futurisme psychotronique. Le duo montréalais ORGAN MOOD ouvre les hostilités avant de céder la place à l’excentrique projet français Turzi Electronic Experience, qui fusionne krautrock et influences psychédéliques à grand renfort de synthétiseurs hors d’âge. Suit ensuite le très mystérieux duo français ZOMBIE ZOMBIE et son mélange improbable de rock psychédélique et d’électronique qui réussit le tour de force de rappeler à la fois Suicide et The Residents. La soirée se termine aux mains de Pilooski, associé au D-I-R-T-Y Sound System parisien, avec le son imparable mouture de Space Disco.

JOUR 2 – JEUDI 28 MAI

A\VISIONS 2 : Monument-National – 25 $ CDN – 20h

Une soirée dédiée à la collaboration où plusieurs générations de véritables maîtres de la musique se rencontrent sur scène pour une série d’expérimentations autour d’un éclectique mélange de jazz, de métal, de krautrock, de tables tournantes et évidemment d’électronique. En ouverture, un groupe américain encore méconnu, THE FUN YEARS, une des découvertes que MUTEK se fait le plaisir de partager, véritable expérience d’écoute. Comme plat de résistance, Jaki Liebezeit, batteur de la défunte formation CAN, revient à MUTEK avec son collaborateur de longue date, Burnt Friedman, pour offrir en exclusivité nord-américaine un spectacle qui met à profit plus de cinquante années d’expérience. Ils cèdent ensuite la place à une belle paire d’illuminés, originaires du Québec et qui ignorent tous deux le sens du mot compromis! Armé de ses tables tournantes trafiquées, Martin Tétreault endosse ses habits de compositeur fou et prend les commandes de sa démente créature en la personne du pourtant indomptable Michel Langevin, féroce batteur du cultissime Voivod.

NOCTURNE 2 : Métropolis – 30 $ CDN – 22h

Cette deuxième nocturne présentée par 33mag met en vedette les multiples expressions du dub et dresse un panorama assez exhaustif des directions que peuvent prendre les dérivés du reggae jamaïcain sous les mains expertes des producteurs les plus renommés de l’heure. C’est Appleblim, le co-fondateur de l’étiquette phare londonienne Skull Disco lui-même, qui ouvre le bal à l’occasion de ses débuts en terres canadiennes avec un set articulé autour des nombreux points de rencontre entre dubstep à l’anglaise et techno berlinoise. Place ensuite à la très attendue collaboration entre DEADBEAT, figure emblématique du dub au Canada s’il en est, et PAUL ST. HILAIRE, une des grandes voix de la scène dub berlinoise. S’ensuit la première canadienne de MODERAT, qui réunit sur une même scène MODESELEKTOR et APPARAT pour une production audiovisuelle en direct qui s’annonce des plus électrisantes avec les vidéos de Pfadfinderei. Pour terminer, la soirée part en vrille sous les assauts du dubstep assassin de MALA de Digital Mystiks, en ville pour sa première sortie canadienne.

Le lounge du Savoy accueille pour sa part les paysages sonores d’Ezekiel Honig, Clinker, I8U, Novi_Sad, et Aun.

JOUR 3 – VENDREDI 29 MAI

A\VISIONS 3 : Monument-National – 25 $ CDN – 20h

Dans la suite logique des deux premiers volets de la série A\VISIONS, le programme de ce vendredi soir s’articule autour d’artistes dont la principale préoccupation est de capturer l’électricité sous différentes formes et d’en composer des rythmes. L’austère neuro-funk électronique de l’excellent duo SND, originaire de Sheffield, ouvre le bal en écho de leur participation à MUTEK en 2002. Suit une des deux apparitions au festival du Berlinois Tobias Freund, ce soir en compagnie de Max Loderbauer avec qui il forme le superbe et énigmatique NSI, un duo dont l’esprit aventurier et la très grande culture musicale promettent des explorations inspirées aussi bien de l’industriel que du jazz européen. Pour terminer, les montréalais d’ARTIFICIEL, véritables dompteurs d’électricité, donnent la première mondiale de POWER, une commande d’œuvre explicitement réalisée pour le 10e anniversaire de MUTEK.

ATOM 1 : Théâtre Maisonneuve – 15 $ CDN – 19h

MUTEK est particulièrement fier de présenter à Montréal la monumentale installation ATOM de ROBERT HENKE et CHRISTOPHER BAUDER pour trois représentations en exclusivité nord-américaine. Cet ambitieux projet prend une place toute particulière dans la longue et fructueuse carrière de Henke qui connaît depuis longtemps et régulièrement le succès en tant que MONOLAKE ou comme co-créateur du logiciel de composition Ableton Live. ATOM s’articule autour de compositions jouées sur une matrice de 64 ballons illuminés et gonflés à l’hélium qui sera pour l’occasion installée sur la scène du prestigieux Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts. ATOM, sans nul doute un des événements majeurs de cette édition de MUTEK, sera aussi à l’affiche deux fois le samedi.

NOCTURNE 3 : Métropolis – 30 $ CDN – 22h

La soirée de vendredi, présentée par MusiquePlus, est un hymne au rythme lui-même et à ses nombreuses manifestations régionales. Le nouveau duo PAX KINGZ, composé de MILLIMÉTRIK et MAXIME ROBIN, de Québec, inaugure la soirée en interprétant les compositions de son tout nouveau disque. Le Chilien Original Hamster poursuit le bal en compagnie du Brésilien Nego Moçambique pour un set qui s’annonce éminemment savoureux grâce à la rencontre de la techno toute latine du premier et du baile funk contagieux du second. Le fils prodigue de Montréal, Ghislain Poirier, toujours affairé à faire évoluer ses bases hip-hop, présente son nouveau soca soundsystem en live, alors que les Berlinois de JAHCOOZI, dont le son évoque l’improbable rencontre de M.I.A. et de Modeselektor, finit de sonner la charge à grands coups de basse. Pour terminer la soirée, les Mexicains Bostich et Fussible, membres du Nortec Collective, dirigent un orchestre de cinq musiciens de norteño pour ce qui promet d’être un des spectacles les plus spectaculaires et enlevants de cette édition.

En même temps, le Savoy reçoit MIKE SHANNON, vétéran de la scène techno canadienne, pour une fiesta en l’honneur du 10e anniversaire de Cynosure, l’étiquette qu’il dirige et dont les participations aux différentes éditions de MUTEK sont innombrables. Pour célébrer dignement ce double anniversaire, Shannon s’entoure de MATT THIBIDEAU, ADAM MARSHALL et ERNESTO FERREYRA.

Jour 4 – SaMEDI 30 MAI

MUTEK//PIKNIC 1 : Parc Jean Drapeau – 10 $ CDN – 14h

Le samedi après-midi commence par donner la place à des textures un peu plus douces et subtiles et devrait avoir la faveur des aficionados de dub-techno, deep house, funk et disco.

En effet la journée débute, tout en douceur, sur un rythme propice au farniente allongé au soleil, avec le New Yorkais Brendon Moeller qui présente, en primeur, le contenu de “Jazz Junk Safari”, son prochain album à paraître sur Third Ear. Le Berlinois THOMAS FEHLMANN, figure légendaire qui en sera pourtant à sa première présence au Canada, prend la relève avec son hypnotique dub-techno. C’est TRUS’ME de Manchester qui passe ensuite aux commandes avec un set deep house enrichi de cette soul typique des contrés nordiques qui fait de lui l’artiste de renommée mondiale qu’il est devenu. Le soleil se couchera sur le parc au son de THE MOLE et de ses déclinaisons disco du techno.

ATOM 2 & 3 : Théâtre Maisonneuve – 15 $ CDN – 17h et 19h

ATOM, la monumentale installation de ROBERT HENKE et CHRISTOPHER BAUDER est présentée à deux reprises au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts, en fin de journée.

A\VISIONS 4 : Société des arts technologiques – 25 $ CDN – 20h

Il s’agit ici d’un programme spécial tout en l’honneur de Raster-Noton qui met de l’avant le meilleur de la production post-industrielle qui fait la renommée du label. La soirée s’ouvre sur la première nord-américaine de CYCLO., fruit de la rencontre entre Ryoji Ikeda et Carsten Nicolai. Uwe Schmidt, expatrié allemand résidant au Chili, prend ensuite la scène en tant que ATOMTM avant que Carsten Nicolai ne revienne en solo présenter les compositions qu’il signe ALVA NOTO. Olaf Bender incarne pour terminer le tout puissant BYETONE, pour une orgie des rythmes teutons infusés de rock dont il a le secret.

NOCTURNE 4 : Métropolis – 35 $ CDN – 22h

Ce soir, le festival vous emmène jusqu’au bout de la nuit. MUTEK et RESIDENT ADVISOR mettent leurs énergies en commun pour une Nuit Resident Advisor qui met en vedette certains des plus grands noms de la musique électronique. Les Montréalais de MOONSTARR partent le bal avec leurs compositions regorgeant de jazz et de funk, suivis des joyeuses singeries cabaret-house du trio français dOP. S’ensuit une performance live à couper le souffle sous la houlette de deux pointures de la scène électronique internationale et habitués du festival, MATHEW JONSON et DANDY JACK. Le Berlinois Tobias Freund prend ensuite la casquette de tobias. pour une prestation solo, avant de céder la place au pionnier de la scène techno de Détroit, CARL CRAIG, qui prend les commandes pour mener la foule jusqu’aux petites heures du matin.

Dans le Savoy, un hommage au festival DECIBEL de Seattle, d’abord inspiré et créé en réponse à MUTEK en 2003, mais qui a depuis affirmé son identité et joue maintenant un rôle indispensable dans le Nord-Ouest américain. The Sight Below met la table avec ses ambiances enjouées avant de céder la place à la techno contemplative de Lusine et ses touches plus sombres. PEZZNER et JEREMY ELLIS embrayent jusqu’à l’aube.

JOUR 5 – DIMANCHE 31 MAI

MUTEK//PIKNIC 2 : Parc Jean-Drapeau – 10 $ CDN – 14h

Le dernier jour de cette édition toute spéciale démarre dans le parc où MUTEK réunit deux de ses invités fétiches qui ont fait les beaux jours de ses éditions précédentes. Le piknic du jour commence par une des rares apparitions nord-américaines de Ricardo Villalobos qui offre en exclusivité un set DJ marathon en compagnie de nul autre que le Berlinois ZiP, fondateur et directeur de l’étiquette phare Perlon.

NOCTURNE 5 : Société des arts technologiques – 20 $ CDN – 22h

Cette année voit le grand retour de la soirée de clôture, présentée en collaboration avec Bande à Part. Pour sa dixième édition, MUTEK ne pouvait imaginer plus belle façon de clore une première décennie de croissance et d’innovation qu’en payant son tribut aux artistes canadiens autour desquels le festival s’est bâti et renforcé, année après année. Deux complices de longues date sont d’abord réunis sur scène, PHEEK et MATEO, qui s’en donnent à cœur joie avec leurs interfaces évoluées de manipulation électronique, avant d’être suivis de près par STEPHEN BEAUPRÉ. Place ensuite au grand retour du Montréalais Akufen, avec un set live de son tout nouveau matériel, une première depuis 2004. Pour finir en beauté, c’est le quatuor Modern Deep Left Quartet qui ferme la marche avec une performance live qui ne manquera pas de faire la preuve de l’incroyable talent qui anime les musiciens qui le composent.

BILLETS IndividuELS et PassEports DISPONIBLES

Les passeports MUTEK, les forfaits week-end et/ou journaliers ainsi que les billets individuels sont désormais disponibles sur le site www.mutek.org. Le passeport offre cette année la possibilité de voir et d’entendre plus de performances et de concerts que jamais auparavant, y compris la soirée de clôture du dimanche soir. Cela en fait le meilleur moyen - et le plus économique – de profiter pleinement de l’incroyable panorama de talent que Montréal accueille pendant ces cinq jours d’une rare densité. Les prix vont comme suit :

PASSEPORT MUTEK – $215 CDN + taxes et frais de service

PASSEPORT WEEKEND – $135 CDN + taxes et frais de service

PASSEPORT WEEKEND “LIGHT” – $100 CDN + taxes et frais de service

FORFAIT A\VISIONS – $75 CDN + taxes et frais de service

TRIO METROPOLIS – $70 CDN + taxes et frais de service

*****

MUTEK_10 REVEALS FULL LINE-UP AND SHOWCASE DETAILS
Five days featuring over 50 performances, spread across five indoor and outdoor venues

MUTEK retrospective photo gallery opens April 20th in Montreal metro system!

Montreal: April 16, 2009 – Today, MUTEK reveals the full extent of this year’s showcases and performers. The festival celebrates its special tenth edition by kickstarting the summer festival season, taking over the Quartier des Spectacles between May 27th to the 31st with a bountiful series of premieres, exclusives, and surprises in store. To get in the mood, beginning next Monday, April 20th, the festival inaugurates a one-of-a-kind collaboration with the Société de Transport de Montréal to highlight the festival’s many achievements from the last nine years. That morning, Montreal’s commuters will be greeted by a very special retrospective when they enter select stations of the city’s metro system: a photo gallery looking back on ten years of digital creativity and electronic music, as captured by MUTEK’s official photographers, Miguel Legault and Caroline Hayeur. Running from April 20th to June 1st, this exhibit retraces the festival’s decade of supporting and, in many cases, raising the stature of digital creativity, not only here in Montreal, but as far away as Chile, Argentina, and even China. This collection of photographs delivers indelible and striking images from the cream of the international digital arts and electronic music community. Larger than life and entirely free of charge, this exhibit is brought to you by MUTEK and the STM, in collaboration with Encadrex, Metromedia, and the Society for the Development of Saint-Laurent Boulevard.

MUTEK_10: A DECADE OF GROWTH AND INNOVATION

To commemorate the singular nature of this tenth edition, MUTEK is raising its profile in the heart of the Quartier des Spectacles to better present more world-class showcases in style and grace. Most notably, the festival this year gains the ability to double up showcases and reprise the Sunday night closing event. The festival is proud to announce that the historic Monument-National Theatre (1182 St. Laurent Blvd), as well as the Maisonneuve Theatre at Place des Arts (175 Ste. Catherine St. W.), will both join the festival’s cadre of venues. These two prestigious Montreal stages, both part of the city’s Quartier des Spectacles, underline MUTEK’s growth as a burgeoning summer tradition for cultural tourism. They join the Metropolis (59 Ste. Catherine East), the Society for Arts and Technology (SAT), and Parc Jean Drapeau as the festival’s main venues.

The trajectory of MUTEK’s programming has always been completed with an eye toward cultural exploration, and this year’s artistic program continues to showcase the many currents of digital creation from a rich international scene in constant mutation. The five days of the festival are a careful balance of diversity and thematic unity, and for this reason MUTEK can be enjoyed in its entirety or à la carte – a characteristic reflected in this year’s passes and packages.

If some of the acts performing this years are returning to help us celebrate this tenth birthday, the MUTEK team is especially proud to be able to present them in entirely new collaborations – projects that often germinated when the individuals first met at MUTEK events over the past nine years. The festival has long encouraged the cross-pollination of art forms and creativity, and this year’s program pays special attention to these unique artists who find their vitality through constant evolution and re-contextualization. They return because they’ve evolved with the festival, since 2000.

As a result, MUTEK_10’s five days rank among the most thorough overviews of all strains of digital creativity available anywhere in the world. More than ever, this anniversary edition confirms MUTEK’s status as a trailblazing organization in the innovative arts, a position that is fast becoming recognized across North America. It’s no wonder that just last week, at the New York stop of MUTEK’s first-ever North American tour, Time Out New York called MUTEK “North America’s leading electronic-music event.”

MAY 27TH TO MAY 31ST: THE DESIGN OF MUTEK’S FIVE DAYS

DAY 1 – Wednesday, May 27th

A\VISIONS 1: Monument-National Theatre – $25 CDN // 8pm

MUTEK_10 officially gets underway with a showcase that presents two venerated artists whose work seeks to technologically alter the shape and sound of our relationship with nature. Cologne’s Wolfgang Voigt, roundly regarded as one of the greatest sonic experimenters of the 90s, delivers the Canadian premiere of his GAS project, a 90-minute audio-visual dreamscape that invites listeners into the Black Forest of Southern Germany, accompanied only by the haunting manipulations of Mahler and Wagner compositions. Afterward, Herman Kolgen (one half of the multimedia duo Skoltz_Kolgen) will present the world premiere of his new piece “IN/JECT”, which takes as its inspiration the prolonged submersion of the human body into a cistern of water and waits for nature’s pressing hands to alter the balance of the brain and, in turn, produce an internal music.

NOCTURNE 1: Society for Arts and Technology – $25 CDN // 10pm

MUTEK’s first-ever CLUB TRANSMEDIALE showcase focuses on the hazy lights of the retro-futuristic French psychotronic scene. The night begins with Montreal’s Organ Mood, before giving way to the ultra-mysterious Zombie Zombie. The French duo rev up their otherworldly fusion of psychedelic rock and electronics that raises the ghosts of bands like Suicide and The Residents. Equally mysterious but no less formidable is Turzi Electronic Experience, the solo project of the eccentric Romain Turzi, who fuses krautrock and commune psychedelics while surrounded by a cavalry of vintage synthesizers that brings to mind the heyday of Jean-Michel Jarre. The night wraps up with the D.I.R.T.Y. space disco of Paris’ Pilooski, who will take Turzi’s synthetic propulsions and embed them with the irresistibly carnal handclaps that drive the artist’s sought-after disco re-edits.

DAY 2 – Thursday, May 28th

A\VISIONS 2: Monument-National Theatre – $25 CDN // 8pm

A showcase dedicated to the control and composition of human collaboration, in which generations of musical masters meet on stage to experiment through an eclectic mix of jazz, metal, krautrock, turntablisms, and of course electronics. Starting off the evening, an American group still unknown to these parts, THE FUN YEARS, one of the discoveries MUTEK has the pleasure of introducing to Montreal. Former CAN drummer Jaki Liebezeit returns to MUTEK with frequent collaborator Burnt Friedman to perform an exclusive North American show that warps together over five decade’s of experience into one singular presentation. Afterward, the corrosive pairing of two of Quebec’s most uncompromised figures takes the stage. With his mutant turntable in tow, Martin Tétreault plays the mad composer who fiercely controls the spastic and irrepressible drumming of his monstrous subject, Voivod’s Michel Langevin.

NOCTURNE 2: Metropolis – $30 CDN // 10pm // presented by 33mag

The many factions of dub converge onto one large stage to showcase just how far Jamaica’s roots reggae templates have evolved toward new genres in the hands of some of today’s hottest names. None other than Skull Disco co-founder Appleblim comes to Montreal for his Canadian debut and a DJ set that showcases the many points of fusion between UK dubstep and Berlin techno. A seamless blend of echoes, bass, and delays leads us to the heavily anticipated collaboration between Canadian dub-don DEADBEAT and Berlin’s master vocalist of all things dub, PAUL ST. HILAIRE. Next up, MODESELEKTOR and APPARAT join forces for the Canadian premiere of MODERAT, a stunning live audio-visual production accompanied by the striking video work of Pfadfinderei. And finally, the night winds to a tailspin with the breakneck dubstep assault of the Digital Mystiks’ MALA, in town for a Canadian debut DJ set.

Meanwhile, the SAVOY ROOM fills with the ambient soundscapes of Ezekiel Honig, Clinker, I8U, Novi_Sad, and Aun.

DAY 3 – Friday, May 29th

ATOM 1: Théâtre Maisonneuve – $15 CDN // 7pm

MUTEK is especially proud to be bringing ROBERT HENKE & CHRISTOPHER BAUDER’s monumental ATOM installation to Montreal for three showings, a North American exclusive. This project is among the most ambitious undertakings of Henke’s long and distinguished career, in which he has already seen many high points as MONOLAKE and as one of the inventors of Ableton Live. ATOM features a series of compositions played on a matrix of 64 illuminated helium balloons that will be presented at the prestigious Théâtre Maisonneuve at Place des Arts. ATOM will be staged three times throughout the festival, once Friday evening, and then two more times on Saturday.

A\VISIONS 3: Monument-National Theatre – $25 CDN // 8pm

Building on the first two A\VISIONS showcases, this Friday evening set delivers a line-up of artists whose main impulse is to capture currents of electricity and compose them into rhythm. The detached, austere electric neuro-funk of Sheffield’s highly regarded SND gets the ball rolling, following up on their last MUTEK performance in 2002. Following suit is the first of two appearances by Berlin’s Tobias Freund, who here appears alongside Max Loderbauer as the magnificent, enigmatic NSI, a duo whose adventurous spirit and vast musical knowledge allows them to experiment with electricity from perspectives that incorporate a broad swathe of influences, from industrial to European jazz and everything in between. Finally, Montreal electricity-tamers ARTIFICIEL take the stage for the world premiere of their new piece entitled POWER, which creates its own lightning and pulls from those bright, fiery lights the brittle, halcyon sounds of power at its purest.

NOCTURNE 3: Metropolis – $30 CDN // 10pm // presented by MusiquePlus

Friday night begins with a showcase that emphasizes the sheer internationalism of rhythmic attraction and all its regional manifestations. Chile’s Original Hamster meets Brazil’s Nego Moçambique on stage to inaugurate this soirée of global funkiness, with the former’s Latinized techno brushing up against the latter’s infectious baile funk. Montreal’s favourite son, Ghislain Poirier, who is ever-interested in evolving the hip-hop template, introduces his new soca soundsystem, while Berlin-based JAHCOOZI, a group that pulls M.I.A. into Modeselektor, pump up the bass even further. Finally, Mexico’s Bostich and Fussible, members of Nortec Collective, lead a five-piece norteño band that threatens to be one of the most festive live spectacles at this year’s festival.

Meanwhile in the Savoy Room, Canadian techno veteran MIKE SHANNON heads up a 10th anniversary bash for his Cynosure label, a label that has taken part in many MUTEK events over the years. To celebrate the two anniversaries together, Shannon brings along ERNESTO FERREYRA, MATT THIBIDEAU, and ADAM MARSHALL.

DAY 4 – Saturday, May 30th

MUTEK//PIKNIC 1: Parc Jean- Drapeau – $10 CDN // 2pm

Saturday afternoon promises to be a showcase for those softer, subtler textures of electronic music: dub-techno, deep house, funk, and disco. The day starts off at a relaxed pace, ideal for lying back in the sun, with the Canadian premiere of Berlin’s THOMAS FEHLMANN, who presents his hypnotic brand of dub-techno to early-afternoon revelers. New York’s Brendon Moeller is up next, delivering a premiere of his upcoming Third Ear album called “Jazz Junk Safari”. Manchester’s TRUS’ME follows suit with a set of rarefied Northern soul feeding the foundation of deep house that has made him an international favourite. The day in the park wraps up with THE MOLE on the decks, spinning a set of disco-fuelled techno.

ATOM 2 & 3: Théâtre Maisonneuve – $15 CDN // 5pm & 7pm

ROBERT HENKE & CHRISTOPHER BAUDER’s monumental ATOM installation continues its residency at the prestigious Théâtre Maisonneuve at Place des Arts with two showings on Saturday, once in the early afternoon and again in the early evening.

A\VISIONS 4: SAT – $25 CDN // 8pm

A very special Raster-Noton showcase, featuring the label’s most durable attractions in their most bristling and conceptual post-industrial guises. The evening begins with the North American premiere of Ryoji Ikeda and Carsten Nicolai’s reunion as CYCLO., the pairing that wowed audiences last in the early 2000’s and has been silent ever since. Uwe Schmidt, the German expatriate currently living in Chile, reprises his role as ATOMTM. Next, Carsten Nicolai returns to the stage solo to present his much-heralded ALVA NOTO compositions. Finally, Olaf Bender brings the mighty BYETONE to life with the rock-driven Teutonic beats that have made his recent records so collectible.

NOCTURNE 4: Metropolis – $35 CDN // 10pm // Resident Advisor Night

The festival’s marquee all-night event, and for this 10th anniversary we’re pulling out all the stops! MUTEK and RESIDENT ADVISOR join forces to present a line-up featuring some of the most revered names in electronic music today. Local jazz and funk sample-maven MOONSTARR gets things underway in the main room, followed by the inimitable antics of French cabaret-house trio dOP. Next up sees the tantalizing pairing of two of techno’s most sought-after names – MATHEW JONSON and DANDY JACK – coming together for a heart-pounding live performance. Berlin’s Tobias Freund return for his second MUTEK_10 appearance, this time in his tobias. moniker and ready to keep the late-night crowds moving. Finally, Detroit techno pioneer CARL CRAIG takes the stage for a 3-hour DJ set that will take audiences well into the morning.

Meanwhile in the Savoy Room, MUTEK pays tribute to Seattle’s Decibel Festival with a showcase of that city’s finest electronic offerings. The breezy ambience of The Sight Below gets the evening underway, followed by the dark tones of Lusine’s contemplative techno. PEZZNER and JEREMY ELLIS pick up the pace and follow through till dawn.

DAY 5 – Sunday, May 31st

MUTEK//PIKNIC 2: Parc Jean-Drapeau – $10 CDN // 2pm

The final day starts off in the park with a very special reunion between MUTEK and two of its most beloved contributors over the years. This afternoon picnic features a rare North American appearance by Ricardo Villalobos, who will be tagteaming on the decks for a marathon DJ set with none other than Perlon founder and manager Zip.

NOCTURNE 5: SAT – $20 CDN // 10pm // presented by Bande à part

The return of the festival finale! For this tenth edition, MUTEK could think of no better way to cap off its decade of growth and innovation than to salute the Canadian artists who have provided the backbone of this festival all this time. Two longtime Montreal collaborators, MATEO & PHEEK, get the finale underway, followed by fellow Montrealer STEPHEN BEAUPRÉ. Next up, the highly anticipated return of Akufen, in his first live showcase of completely new material since 2004. The festival draws to a close with the impossibly talented live improvisation of Modern Deep Left Quartet.

Individual Tickets & Passports Now On Sale

MUTEK PASSPORTS, WEEKEND PASSPORTS, DAY PASSES, INDIVIDUAL TICKETS and other packages are now on sale through www.mutek.org. This year’s passes grant attendees the flexibility to catch more showcases and live acts than ever before, in a number of different packages:

MUTEK PASSPORT - $215 CDN + taxes & service charges

WEEKEND PASSPORT - $135 CDN + taxes & service charges

WEEKEND “LIGHT” PASSPORT – $100 CDN + taxes & service charges

A\VISIONS PASS – $75 CDN + taxes & service charges

METROPOLIS TRIO – $70 CDN + taxes & service charges

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon