Montréal complètement Cirque, premier Festival international des arts du cirque présenté par la Tohu

Début de l'événement: 

11 juillet 2010 - 00:00
Catégories:

Du 8 au 25 juillet prochain, Montréal verra l’entrée en piste de MONTRÉAL COMPLÈTEMENT CIRQUE, premier Festival international des arts du cirque orchestré par la TOHU.

Du spectacle bien rodé au vertige d’un work in progress, en passant par la spontanéité d’une impro-cirque ou la richesse d’une exposition circassienne, MONTRÉAL COMPLÈTEMENT CIRQUE mettra au programme 18 jours de folie contagieuse dans une ambiance à la fois clownesque et rocambolesque.

Le festival investira trois pôles principaux : la TOHU, les Quais du Vieux-Port de Montréal et le Quartier latin. Les activités se propageront aussi dans les lieux suivants : l’Usine C, le Lion d’Or, l’Olympia et Espace Go. Pour cette première édition, la gare Dalhousie et quelques quartiers de Montréal, dont Hochelaga-Maisonneuve et Sainte-Geneviève, deviendront aussi complètement cirque, présentant des performances encourageant la participation du spectateur, qui, l’espace d’un moment, deviendra acteur ou figurant.

La programmation :

Plus d’une centaine d’artistes de cirque provenant de Belgique, d’Allemagne, d’Espagne, du Canada et du Pays de Galles se produiront durant l'événement. Festival de spectacles et non de numéros comme la majorité des événements du même genre à travers le monde, MONTREAL COMPLETEMENT CIRQUE se veut un tremplin pour les troupes d’ici et d’ailleurs, afin de les propulser vers le marché nord-américain.

En ouverture officielle du Festival, le Cirque Éloize (Québec) présentera sous chapiteau aux Quais du Vieux-Port de Montréal sa plus récente création signée Jeannot Painchaud. iD conjugue au pluriel danse urbaine et acrobatie. L’esthétique d’iD recrée une mégapole surréaliste avec, au centre, une place publique où l’on se réfugie, où l’on peut sortir de l’anonymat afin d’exprimer son indiviDualité et affirmer son iDentité.

De son côté et pour la première fois en Amérique, la compagnie NoFitState (Pays de Galle) entrera en piste à la TOHU avec son spectacle tabù, acclamé déjà par plus de 125 000 personnes à travers le monde.

Aussi au programme, des bijoux importés d’Europe, que la TOHU, étant donné la taille et la circularité de son chapiteau fixe, ne pourrait présenter en saison régulière. Pensons aux flamands EaEo, quatre jongleurs qui se livrent une bataille à n’en plus finir pour leur espace vital, ou à Habbe et Meik, deux clowns allemands qui se cachent derrière des masques pour nous faire mourir de rire. De plus en plus présente sur la scène du cirque contemporain, la Belgique nous propose également la troupe de cirque Les mains sales, trois comédiens s’adressant à un public plus adulte, avec une version bien particulière du triangle amoureux, ainsi que Les Zyrgomatik, des cousins belges qui nous entraînent dans leur univers teinté du cynisme de Prévert.

Soucieux de mettre de l’avant les efforts de création et d’innovation des compagnies circassiennes d’ici, le Festival fera également une belle place aux work in progress. Ainsi, le public pourra vivre de véritables moments intimes avec La Bande artistique, qui mettra en vedette sur une même scène opéra et jonglerie, ou verra à l’oeuvre Tim & Johnny, un duo clownesque désopilant.

MONTRÉAL COMPLÈTEMENT CIRQUE aura aussi son cabaret, un espace mis en piste par les 7 doigts de la main, qui, chaque soir, concocteront un pot-pourri de numéros et autres surprises.

Des activités gratuites seront aussi proposées aux festivaliers. Les artistes du Cirque Carpe Diem prendront leur envol et offriront au grand public ateliers et représentations de trapèze volant, alors que la troupe Al Badulake traînera sur son passage des airs d’Andalousie avec un cirque qui se jumèle au flamenco.

Trois expositions complèteront ce calendrier. Au Musée McCord, l'exposition Artisans du rêve - costumes du Cirque du Soleil, qui fera découvrir aux visiteurs le génie créateur des artisans qui ont fait la renommée internationale de cette compagnie québécoise. Le Musée des beaux-arts, quant à lui, présente Inspiria, cette rencontre entre deux univers, celui de la Joaillerie de la maison Boucheron, et du Cirque du Soleil. À la TOHU, on pourra suivre la poétique quête d'un clown qui veut rallumer les étoiles avec Étoile tombante.

Volet professionnel
Des activités comprenant ateliers de perfectionnement et conférences seront proposées aux professionnels du cirque lors de leur passage dans la métropole.

D’autres événements seront annoncés au cours des semaines à venir.

HORAIRE
Du 8 au 25 juillet 2010

BILLETS
À partir de 25 $
INFORMATION & BILLETTERIE
T. 514 790 - 0072
www.montrealcompletementcirque.com

Réseau Admission
T. 514 790-1245
Sans frais : 1 800 361-4595
www.admission.com

BILLETTERIE CENTRALE
L’Olympia
1004, rue Sainte-Catherine Est
Les billets pour l’ensemble des spectacles seront disponibles dès le samedi 24 avril 2010 sur le réseau Admission.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon