Moby contre Dame Nature: des explications de Neon

Catégories:

Suite à des circonstances difficiles, Moby fut contraint à une préstation écourtée mais non-moins appréciée (samedi 8 mars 2008). Nous tenons à vous assurer que nous partageons toutes vos frustrations.

Après des mois de travail acharné et le paiement complet du cachet de l'artiste à l'avance. Nous avons fait tout ce qui était en notre pouvoir pour que Moby puisse se rendre à la SAT à temps. Malheureusement, ce fut une des plus grandes tempêtes à Montréal depuis 1971 et parfois "tout notre possible" n'est pas suffisant, dame nature aura toujours le dernier mot.

Deux jours avant la prestation de Moby, nous avons convenu, en accord avec l'équipe Moby, qu'il serait de mise d'élaborer un plan B puisqu'il partirait de Toronto en avion. Nous étions tous d'accord qu'un vol à 21h le soir même serait trop risqué et avons opté pour le train (départ à 18h35, arrivée à 23h57 - Train 668).

Coupant court à son discours de la conférence CMW, Moby était sur le train à l'heure prévue. Nous pensions que tout allait pour le mieux quand à 23h55 nous recevons un appel de l'équipe Moby nous informant que l'artiste est pris à la station Dorval mais qu'il devrait être en mesure d'être sur les lieux vers 00h45. Afin de sauver du temps et de s'assurer de l'arrivé de Moby à bon port - nous avons tout de suite dépêché un menbre de l'équipe NEON à la station de train Dorval, et ce malgré le temps excécrable. Le train n'était qu'à quelques minutes de la station mais aucun des passagers n'était autorisés à sortir.

À 1h du matin, nous avons des nouvelles de l'équipe Moby : le train est remis en marche et Moby devrait pouvoir se rendre à la SAT pour 1h30. Nous en faisons l'annonce officielle. Mais le sort s'acharne contre nous et Via Rail prend plus d'une heure à dépêtrer le train. Au comble de frustration, de nous et de la foule, Moby se rend finalement à la SAT aux petites heures du matin et fait une courte prestation pour les 500-600 personnes ayant eu la patience d'attendre.

Croyez-nous, nous sommes aussi déçus et fâchés de cette situation navrante. Mais la faute n'en revient ni à nous, ni à Moby, ni à la SAT. La température hostile et des ennuis mécaniques sont la cause de ce rendez-vous manqué. Nos efforts furent constants pour remédier à la situation et nous sommes toujours à la recherche d'une solution à votre déception.

Nous sommes en contact avec l'équipe Moby depuis ce matin dans l'espoir d'en arriver à une entente qui saura satisfaire tous les partis et nous vous en communiquerons les résultats dès qu'ils auront pris position.

Nous vous remercions tous et chacun pour votre patience présente et future.

Sincèrement

Neon, Produkt, Management

PS: De Moby : http://www.moby.com/journal

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon