Mini M pour Montréal 3

Le désormais rendez-vous incontournable du premier jeudi du mois, c'est le Mini M pour Montréal, la mini vitrine de la scène émergente montréalaise, ce 1er juillet, fête du Canada, en était la 3ème édition.
En attendant le vrai festival au mois de novembre et un autre M sur les quais cet été, on peux gouter à tous les mois à une affiche triple comprenant une tête d'affiche, et, après Duchess Says et Random Recipe, c'était au tour (ou plutôt au retour) de Redmass de se charger de finir la soirée au Campus.

La soirée commence tôt au Petit Campus et c'est dès 8h30 que la guitare nerveuse de Devil's Eyes se fait entrendre. Un trio basse-guitare-batterie de garage punk aux nombreuses influences servi dans un shéma assez carré mais vraiment bien senti.

Au tour de Meta Gruau : après avoir passé le cap de me dire que le son est directement influencé par We Are Wolves, je découvre petit à petit une certaine originalité et commence vraiment à apprécier les compositions de "Tendre et Mauve", leur 1er album complet sorti en avril dernier. C'est gras, c'est lourd et c'est électrisant mais je décèle quand même une limite dans la voix du chanteur-batteur, dommage.

Il est temps de monter à l'étage pour aller voir le gros morceaux : Redmass. J'avoue que je ne pourrais peut-être pas objectif car j'aime vraiment beaucoup ce groupe que je suis depuis leurs débuts.
Une surprise de taille dès leur arrivée sur scène : le line-Up a été revu et c'est pratiquement la moitié des musiciens qui a changé dont Giselle des Hot-Springs, qui, j'imagine, se consacre à sa carrière solo avec Gigi French.
Soit, Roy Vucino, la pierre angulaire du groupe, est quant à lui bien présent, l'ex-membre de la formation garage rock CPC Gang-bangs est plus en forme que jamais.
La prestation du groupe bien qu'un plus brouillonne que les dernières fois, a été quand même bien livrée, et j'ai été agréablement surpris par les nouvelles compositions du groupe, Redmass a beau avoir perdu de ses membres, il ne perd pas de son son chaotique et de l'essence du rock'nRoll qui le caractérise.

Prochaine étape le jeudi 29 juillet en collaboration avec Osheaga (en Ville), au programme : Sean Nicholas Savage, Parlovr et Isis (la moitié de Thunderheist), je vous en reparle bientôt.

http://www.mpourmontreal.com
http://www.myspace.com/redmassfce
http://www.myspace.com/metagruau
http://www.myspace.com/wehavedevileyes

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon