Miam et Woaw, les deux mots d'ordre du premier Festival Je t’aime en chocolat…

Catégories

Début de l'événement

Image

Comment faire une robe en chocolat?

La Semaine de la Mode est officiellement lancée. Depuis hier, les fashionistas foulent le tapis central du Marché Bonsecours où des dizaines de modèles portent les morceaux sélectionnés dans les collections d’ici et d’ailleurs. Mais savez-vous qu’à quelques jours de cet événement, un autre défilé de mode prendra place au même endroit, mais dans un contexte sensiblement différent : le Festival Je t’aime en chocolat, les 11 et 12 février.

Lors de ce festival, les meilleurs artisans et maitres chocolatiers du Québec viendront montrer les prouesses chocolatées que l’on peut créer à partir de ce produit qui vaudra bientôt de l’or. Pour lancer la première édition de ce festival qui deviendra, je l’espère, une référence dans le domaine, Anne de Shalla, créatrice de mode, propriétaire de sa propre boutique, productrice de la Grande Braderie de la mode québécoise et désormais coorganisatrice avec Jean-Jacques Berjota de cet événement, a fait appel à cinq équipes pour le moins particulières… Des designers et des chocolatiers, réunis pour créer deux tenues où mode et chocolat seront réunis.

Anne de Shalla, Dinh Bâ, Ralph Leroy, Yolla Hanna et Vicky Dubois seront les artisans de ce concours pour le moins exceptionnel. Pour l’occasion, Patwhite.com a rencontré Vicky Dubois (http://vickydubois.com/fr/), jeune designer de vêtements pour femme, qui a entre autres, collaboré à la réalisation des tenues du spectacle « Michael Jackson The Immortal World Tour » du Cirque du Soleil (http://patwhite.com/node/13406).

Dans son appartement / atelier tout proche du métro Frontenac, cette créatrice explique avec passion ce défi qui l’amène à utiliser des techniques totalement différentes. Le projet a débuté après une rencontre avec son chocolatier attitré, le chef pâtissier Ludovic Fresse. Ce dernier, après avoir conquis l’Europe, s’est tourné vers le Québec pour s’associer en 1997 à Ken Gubersky et à François Baudry en tant que responsable du développement et de la production des chocolats, sorbets et crèmes glacées de Chocolats Privilège (http://www.chocolatsprivilege.com/).

Ensemble, ils regardent la gamme de produits chocolatés qui pourrait convenir à la création de deux robes des années 20. Et les choix s’arrêtent sur des canneberges et bleuets enrobés de chocolat, pour que le cœur tendre facilite le passage d’une aiguille préalablement chauffée (sinon, le chocolat pourrait exploser au lieu de fondre!). Il y a aussi des pastilles de chocolat de couleur blanche, noire et marron. Enfin, il y a ces grosses perles rouges, ces copeaux de chocolat noirs, cette pâte de brownies, malléable à souhait, qui peuvent être sérigraphiés le temps voulu! Au total, trois à quatre jours seront nécessaires pour créer l’assemblage chocolaté qui ornera cette création.

Le défi est lancé! On a hâte de voir à quoi ressemblera le produit qui s’ajoutera à celui des quatre autres couples designer – chocolatier qui fouleront les podiums du Marché Bonsecours cette fin de semaine!

Plus de renseignements sur : www.jetaimeenchocolat.com

Les 11 et 12 février à Montréal