Merveilles des mers en 3D

Catégories:

Par Enrique Garcia

« Avec "Merveilles des mers 3D", explique Hall, nous souhaitions faire découvrir au public les plus exotiques des créatures marines, et cette volonté impliquait l’exploration des zones les plus reculées et les moins accessibles. »

À travers la lentille d’une caméra, nous nous baladons dans l’incroyable univers marin de l’Australie, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée et de l’Indonésie. Ce magnifique monde salé cache les plus belles merveilles d’un habitat si différent de celui des humains. Un extraordinaire monde nautique à découvrir.

« Je plongerai bientôt dans l’eau pour la première fois et, pour moi, c’est tout ce qui compte ». Nous partage Howard Hall.

Une heure de visionnement parait beaucoup, mais en réalité c’est tellement beau, que nous ne nous apercevons même pas que le temps passe. À la fin, nous avons même envie d’en savoir plus.

« La plupart des gens ne savent même pas que ces animaux existent » explique Howard Hall.

Howard Hall est l’un des premiers documentaristes à utiliser une caméra IMAX® 3D sous l’eau dans le cadre du long-métrage « Paradis sous la mer 3D». En 1994, Howard Hall occupe la fonction de directeur de la photographie de « Merveilles des mer 3D »

Merveilles des mers 3D, est une excellente réalisation. Visionner ce film sur l’énorme écran c’est comme prendre part à ce prodigieux monde très peu connu. Dans votre voyage sous marins, vous verrez des grands requins blancs et des créatures océaniques comme le rorqual de Minke, le nautile, le calmar tonnelet mais surtout, vous tomberez en amour avec les phoques blancs.

Un des objectifs du documentariste est de nous faire découvrir le monde marin, mais aussi de nous sensibiliser à l’importance de le préserver.

« Les gens ont besoin d’un motif pour s’intéresser au sort des récifs coralliens. Lorsqu’ils verront ces animaux et qu’ils prendront conscience non seulement de leur splendeur, mais aussi de leurs comportements et personnalités uniques, j’espère qu’ils s’y attacheront et souhaiterons les protéger pour les années à venir ».

Ce remarquable film est le résultat de 110 dix jours en mer et plus de 350 heures sous l’eau.
Un héritage marin à partager avec toute la famille. Pas de gros requin qui font peur aux enfants. Un excellent long-métrage pour les enfants de cinq ans et plus. Un documentaire très touchant et merveilleux à découvrir. Ne le manquez pas.

Quand les images sont douces et que la musique est parfaite, les espèces marines sont simplement prêtes à devenir les meilleurs personnages de cette magnifique promenade aquatique.

À l’affiche au cinéma IMAX® 3D Telus dès le mardi 28 avril prochain.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon