Même au sol, Antoine Rigot reste un fildefériste

Début de l'événement: 

24 septembre 2010 - 00:25
Catégories:

La Tohu présente depuis le 14 septembre dernier une création signée Les Colporteurs, compagnie française animée sous la direction artistique d’Antoine Rigot.

Sept artistes, tous fildeféristes, évoluent dans les airs avec une technique propre à chacun. Florent Blondeau, Sanja Kosonen, Andreas Muntwyler, Agathe Olivier, Julien Posada, Molly Saudek et Ulla Tikka parcourent les fils disposés au centre du chapiteau avec un équilibre louable. En solos, en duos ou tous ensembles, les interprètes ont chacun leur personnalité. La scène laisse place à une panoplie de visages de danseurs, athlètes, bohémiens et comiques qui donnent vie à cette représentation. Côté technique, le spectateur se régale. Les fildeféristes sont autant à l’aise pour effectuer des sauts sur différents fils, pour réaliser des grands écarts et des saltos, ou même pour tenir en talon aiguille dans les airs. Incroyable! La musique est envoutante avec son style combinant du jazz, des airs tziganes et des compositions modernes. Par contre, on regrette l’absence de costumes ainsi qu’une mise en scène parfois très épurée. En effet, cette dernière aurait pu être bonifiée par l’ajout de thématiques précises propres au spectacle.

Mais à travers cette création, on veut d’abord saluer la passion d’un homme, Antoine Rigot. À la suite d’un accident qui survient en 2000, ce fidéréliste perd momentanément l’usage de ses jambes. Une tragédie qui ne l’empêche pas de grimper à sa manière sur un fil, en mettant en scène un spectacle qui regroupe pour la première fois dans l’histoire du cirque autant d’acteurs de ce genre. Un exemple de courage et de persévérance à la fois touchant et remarquable!

Ce spectacle est proposé jusqu’au 2 octobre prochain à la Tohu.

Pour plus de renseignements : http://www.tohu.ca/fr/activites/fiche.aspx?aid=372

Extrait à l'appui:

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon