MEG Montréal 2012 : les faits saillants de la 14e édition, à ne pas manquer du 26 juillet au 5 août

Début de l'événement: 

26 juillet 2012 - 00:00
Catégories:

Pour 2012, le MEG Montréal Festival perpétue son rôle de défricheur de nouveautés musicales électroniques et rock. Depuis ses débuts, le MEG met la puce à l’oreille aux montréalais et aux touristes amoureux de la ville, ayant invité de gros noms, tels Justice, M83 et Metronomy, bien avant que tout le monde n'en parle.

La 14ème édition du festival MEG Montréal, du 26 juillet au 5 août 2012, régalera les oreilles des festivaliers locaux et internationaux, en offrant un festival allongé d’une semaine avec une programmation toujours plus ambitieuse. Une année riche en temps forts, où le MEG Montréal, associé à ses partenaires privilégiés, fera bouger les orteils et battre le cœur des mélomanes d’ici et d’ailleurs autour d’évènements aussi uniques qu’excitants.

Les événements spéciaux MEG

Présent culturellement à Montréal, le MEG s’associe à plusieurs festivals et évènements de la métropole : Piknic Electronik, Osheaga, et Sensation Mode.

29 juillet - MEG au Piknic Electronik

Le MEG Montréal se joint au Piknic le temps d’un dimanche, pour faire place à Jacques Greene, Lunice, Machinedrum et Son Raw sur la scène Moog, et Nymra & Sofisticated sur la scène Guru.

2 au 5 août - MMOI

Par leur association, les festivals MEG Montréal et Osheaga Musique & Arts souhaitent créer un rendez-vous annuel de découverte et de développement de talents, en structurant la venue des professionnels musicaux à Montréal. Le jeudi 2 août, plusieurs concerts seront présentés, mettant en vedette The Jezabels, Kandle, Huoratron, Le Matos, Propofol et Technical Kidman.

Le mois prochain, le MEG dévoilera l’intégralité de sa programmation 2012, rassemblant plus de 70 artistes québécois, canadiens et internationaux. Restez à l’affût.

Visitez le www.megmontreal.com pour découvrir le nouveau site web et profitez de la MEG TV et la MEG Radio.

Les Soirées Electro MEG

27 juillet - Le Belmont

23h à 3h (portes 22h)
Avec le soutien du Consulat général de France au Québec, en partenariat avec MOOG audio

BeatauCue (FR)

BeatauCue est bien plus qu’un simple jeu de mots provocateur. Le duo français au son explosif s’est fait connaître pour son remix d’une pièce de Major Lazer, recevant depuis les louanges de grosses pointures (Skrillez, Crookers, Mstrkrft, Cassius, Erol Alkan, A-Trak), en plus d’être appelé à remixer de gros noms dans l’électro (Boyz Noize, Brodinski). BeatauCue a sorti au printemps dernier son nouveau single, Slow Down, sur Kitsuné, continuant à prôner leur « dictature du fun » avec son électro progressif.

www.beataucue.com

Canblaster (FR)

Jeune poulain de l’étiquette Club Cheval, Canblaster (Cédric Steffens) produit une musique électronique décomplexée et riche en influences : de la musique house de Détroit à l’euro-dance, en passant par le garage britannique, sans oublier les jeux d’arcades. Cela résulte en une esthétique musicale accidentée mais toujours efficace, mêlée à des mélodies inspirées. Ça bouge et remue constamment, tel un gigantesque et parfait manège pour les mélomanes.

www.clubcheval.net/canblaster

Sam Tiba (FR)

Sam Tiba était autrefois un étudiant en histoire antique à l’hygiène de vie stricte. Après avoir passé une année à Stockholm en Erasmus, il se convertit à la danse collective et à l’altération de la conscience. C’est donc un langage musical collectif que Sam Tiba cherche à produire dans ses mix aux cassures, superpositions et collisions déjantées. Prisé par la scène ghetto, Sam Tiba présentait à l’automne dernier le E.P. Black Eyed Weed et prépare actuellement un nouveau E.P., en plus de travailler sur le futur album de l’étiquette Club Cheval.

www.clubcheval.net/SamTiba

4 août - MEG Boat

23h à 3h
Avec le soutien du Consulat Général de France au Québec, présenté par Camuz, en partenariat avec Moog Audio, Kanabeach et Belle Gueule

Jesse Rose (UK)

L’infatigable Jesse Rose est un homme aux multiples titres : DJ, producteur et gérant de l’étiquette Made to Play. Élevé au son du motown, du funk et du jazz des années 80, Jesse Rose développe une passion pour la musique « dance », en plus de s’imprégner d’influences lors de ses voyages. DJ régulier au fameux club Fabric de Londres, sa musique balance dorénavant entre la house de Chicago, la techno de Detroit et le hip-hop de Los Angeles. Désigné meilleur DJ du monde selon MixMag (novembre 2011), Jesse Rose revient enflammer Montréal pour une troisième fois depuis octobre dernier.

www.jesserose.net

Breakbot (FR)

Derrière son image virtuelle de Jésus vêtu d'un short, on retrouve Breakbot, alias Thibault Berland. Découvert en 2006 pour son remix de Let there be light de ses amis Justice, Breakbot gagne en popularité grâce à son mélange contagieux de funk joyeux et électro dansant. Depuis, il fut appelé à remixer de gros noms, tels Royksopp, Digitalism, Chromeo, Air et plusieurs autres. Ayant rejoint les rangs de l’étiquette Ed Banger, il prépare actuellement son premier album, prévu pour l’automne 2012.

www.myspace.com/dothefunkybot

Vilify (CAN)

Prêtresse à la tête des soirées Bass Drive Wednesdays du Club Belmont, Vilify règne sur la scène électronique montréalaise depuis plusieurs années. La féroce Jenny Carmichael n’hésite pas à lacérer le public de ses sets endiablés et saturés de basses, pour résulter en son unique « terror dubstep ». Adorée par les Montréalais, elle fut la grande gagnante 2012 de la catégorie « Best Club DJ » du journal Mirror dans le « Best of Montreal».

www.wickedbad.net/vilify

Christine (FR)

Christine est un duo français qui rend hommage à Stephen King, s’inspirant du livre adapté au cinéma pour son nom de scène. Les deux compères français Aeon Seven et Kunst Throw livrent des beats virulents et uniques, privilégiant les créations originales. Ces vedettes montantes de la scène électronique européenne ont fait un passage très remarqué aux Découvertes du Printemps de Bourges 2011. Christine sera à Montréal au mois d'août pour faire danser les festivaliers jusqu’aux petites heures du matin. www.sheischristine.com

5 août - Club Soda

23h à 3h (portes 22h)
MEG et Osheaga présentent Electromania en partenariat avec Sensation Mode

Brodinski (FR)

En quatre ans, Brodinski, alias Louis Rogé, a vu sa carrière exploser, passant d’enfant prodige à l’un des DJs les plus influents de sa génération. C’est son E.P. Bad Runner (2007) qui l’a propulsé sur la scène électro, ainsi que ses premières parties pour Justice. Son mélange de techno bruyante, de mélodies minimalistes et de house lourd en basses est venu chatouiller les oreilles de Soulwax, Tiga, Erol Alkan, A-Trak, Switch et Laurent Garnier, amplifiant ainsi sa réputation internationale. Découvert au MEG Montréal en 2007, « Brodi » est de retour dans la métropole pour déclencher des émotions fortes.

www.brodinski.net

Gesaffelstein (FR)

Gesaffelstein a une vision bien unique de sa musique : pour lui, c’est un art physique, voire architectural, qui est l’expression d’un environnement extérieur et non d’une quelconque pensée personnelle. C’est pourquoi il est satisfaisant et facile de se jeter corps et âme dans l’expérience Gesaffelstein. En spectacle, Gesaffelstein joue des titres chargés, oppressants et dévastateurs, avec une impitoyable précision. Son but : produire de la musique d’art pour une splendide et éternelle apocalypse.

www.gesaffelstein.com

Surkin (FR)

Co-fondateur de l’étiquette Marble, Surkin (Benoit Heitz) a un penchant marqué pour les designs graphiques japonais et suisses, les anciennes animations par ordinateur et les vieux jeux vidéos. En tant que DJ, il est reconnu pour ses pièces rassemblant brillamment plusieurs genres : la house vocale, l’électronique française, le Miami bass et le NYC freestyle. En novembre, il rendait disponible son deuxième album, USA. Parfait pour danser, se promener en voiture au centre-ville ou pour marcher dans les rues avec style, « USA » est inspiré par une Amérique urbaine des années 80, telle qu’imaginée par Surkin.

www.marble.fm/?artist=surkin

Claire (CAN)

Fille d’un scientifique fou et d’une violoniste, Claire a une fascination pour les croisements entre les objets aléatoires, la performance et la musique électronique. DJ résidente les vendredis au Laïka, elle est distinguable par son style créatif et ses sons uniques, reflétant sa nature sensuelle. Claire apporte une intensité hypnotique sur la scène qui diffuse sa passion profonde pour les rythmes et les sons.

www.soundcloud.com/clairelabs

Billetterie

Les billets pour les soirées Électro Meg sont disponibles dès maintenant sur meg.wantickets.com et en prévente chez Atom Heart, Off the Hook, Moog Audio, Laïka, Massilia Bar et Kanabeach.

Passe Electro MEG (forfait 3 soirées) :
70 $ (taxes incluses + frais de service) (+ en bonus, accès aux Clubs MEG du Divan Orange)

27 juillet @ Belmont (Canblaster + Sam Tiba + BeatauCue) :
15 $ en prévente (taxes incluses + frais de services), 20 $ à la porte.

4 août @ MEG Boat (Jesse Rose + Breakbot + Vilify + Christine) :
45 $ en prévente (taxes incluses + frais de services), 55 $ à la porte.

5 août @ Club Soda – MEG Electromania (Claire + Brodinski + Gesaffelstein + Surkin) :
20 $ en prévente (taxes incluses + frais de service), 25 $ à la porte.
(Pour cette soirée, les billets sont disponibles en prévente à la billeterie du Club Soda et sur www.clubsoda.ca)

Pour plus d’informations, visitez le site www.megmontreal.com.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon