Journalisme

Le Fonds québécois en journalisme international prend son envol

Le FQJI, lancé aujourd'hui à Montréal, accordera annuellement plus de 75 000 $ de bourses aux reporters québécois pour la réalisation de reportages originaux à travers le monde.

Conférence de Jean-François Nadeau – Une histoire de la photo à travers celle des Montréalais

Le Château Ramezay et les Éditions de l’Homme vous invitent à rencontrer Jean-François Nadeau dans le cadre d’une conférence où l’histoire de Montréal sera vue à travers celle de la photographie.

Ludwig Van Montréal, la nouvelle référence en musique classique

Montréal a maintenant un nouveau média numérique 100% dédié à la musique classique, qui couvrira l’actualité classique locale au quotidien.

Geoffroy - Osheaga 2017 - Dominique Caron - Musique - Festival - Montréal

Pour bien entamer mon périple en cette 12e édition d’Osheaga, j’ai réussi à m’entretenir avec le chanteur Geoffroy, une étoile montante de la scène locale indie électro qui se préparait à offrir un

Osheaga 2017 - Jour 3 - Dominique Caron - Musique - Festival - Montréal

Il aura fallu deux jours pour que dame nature s’ajuste pour offrir aux festivaliers la parfaite ambiance pour apprécier l’offre musicale variée, mais assurément de qualité de cette 3e journée d’Osheaga avec les performances de Bishop Briggs, Run the Jewels, Die Antwoord et pour conclure The Weekend.

OSHEAGA 2017 - Jour 3 - The Weeknd - Photo : Pat Beaudry

The Weeknd – Abel Makkonen Tesfaye de son vrai nom – avait l’honneur de clôturer la 12e édition d’Osheaga hier soir au Parc Jean Drapeau de Montréal. Pour les grands fans, c’était le bonheur à l’état pur, pour les autres, ce n’était la plus grande finale de toute l’histoire des Osheaga.

OSHEAGA 2017 - Jour 2 - Après la pluie, MUSE! Photo : Pat Beaudry

On a eu la frousse devant la scène de la rivière samedi soir au Parc Jean Drapeau! La journée était incomparable à la précédente qui rimait avec ponchos, boue et bourrasques. Beau soleil, petite brise, le jour 2 d’Osheaga 2017 s’annonçait parfait. Mais le ciel en décida autrement après le coucher du soleil. D’immenses nuages noirs se sont déplacés vers la foule et les techniciens s’affairaient à recouvrir tous les instruments de musique et les équipements sur scène. On pouvait entendre les murmures dans la foule : « Non svp, faites qu’ils n’annulent pas! ».

S'abonner à Journalisme