From me, I can’t escape, have patience! 45 min de bonheur au Théâtre Prospero

Début de l'événement: 

09 juin 2010 - 21:45
Catégories:

Tânia Carvalho + Marlene Freitas + Luís Guerra + Maria João Rodrigues + Ricardo Vidal, le quator danse gagnant du FTA. Au piano, la chorégraphe Tânia Carvalho nous rafraichit les idées avec des airs tantôt légers, tantôt destructeurs ! Évasion garantie, surprise aussi !

La chorégraphe portugaise Tãnia Carvalho nous en met plein la vue avec sa création From me, I can’t escape, have patience! Un superbe opus où quatre danseurs interprètent avec précision une chorégraphie personnalisée qui va au fur et à mesure changer de propriétaire.

Mouvements saccadés, gestuelle à la fois sensuelle et rigide, la chorégraphie est minutieusement répétée, chronométrée, en partie grâce à l’accompagnement piano de Tãnia Carvalho. 45 minutes, cela peut paraitre court. Pourtant, on rentre très vite dans cette sorte de transe qui nous ramène au temps des films en noir et blanc où Charlie Chaplin jouait avec émotion le Führer allemand menant partant en guerre. On pense aussi très franchement à David Levy et ses personnages de la Famille Addams, que ce soit par les costumes sombres, les coiffures gargantuesques où les mouvements élégants des protagonistes.

Au final, on se réjouit de ce mélange qui fait sourire par moment, réfléchir pour d’autres. Un coup de cœur pour les instants de musique pure, pauses où l’on peut fermer les yeux et laisser sa pensée divaguer pour mieux revenir subitement sur la scène. On adore la mimique et les cris des danseurs. On aime inconditionnellement la gestuelle parfaite.

Bref, le tout est une véritable réussite, un petit bijou portugais !

Une dernière présentation se fera demain au Théâtre Prospero à 19 h.

Plus de renseignements au www.fta.qc.ca/en/2010/from-me-i-cant-escape-have-patience

Crédit photo : Bruno J. D. Miguel

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon