«Matter» de Kurt Hentschläger sera présenté à la Satosphère dans le cadre de MUTEK

Catégories

La SAT s’associe à la toute première Biennale internationale d’art numérique (BIAN) à Montréal et Mutek pour vous présenter Matter, un projet de Kurt Hentschläger. Dans le monde sans gravité de Matter, des corps humains apparaissent interconnectés, dépendants les uns des autres, pour former une matière pulsante et trébuchante. Générative et dotée d’une vie propre, Matter prend la forme d’un organisme polymorphe, en constante évolution, sans début ni fin.

On peut comparer Matter à un banc de poissons formant, à travers une multitude de comportements individuels, des figures chorégraphiques unifiées. Une variété de formes baroque est ainsi générée à partir d’un ensemble réduit d’instructions. La matière sonore de l'œuvre est générée à partir des mouvements d’essaims et des changements de lumière et de couleur.

Le vidéo ci-dessus est un aperçu de l'esthétique de l'œuvre qui sera adapté aux spécificités techniques de la Satosphère.

Matter

30, 31 mai, 1er et 3 juin - Dans le cadre de MUTEK
+ Mercredi au samedi - 6 au 23 juin
Satosphère
1201, boul. St-Laurent, Montréal

Début de la projection : 20 h 30

www.sat.qc.ca/matter

Biographie de Kurt Hentschläger

Artiste autrichien vivant à Chicago, Kurt Hentschläger crée des spectacles et des installations audiovisuelles. Après avoir étudié aux Beaux-arts, il présente pour la première fois son travail en 1983 : il construit des machines-objets surréelles, puis se tourne vers le film, la vidéo, l'animation assistée par ordinateur et la création sonore. La nature immersive de ses réalisations part d'une réflexion sur le sublime et la condition humaine. Ses travaux actuels en solo explorent plus profondément la nature de la perception humaine et l'impact accéléré des nouvelles technologies sur la conscience individuelle et la conscience collective. Entre 1992 et 2003, il est l'un des deux membres de Granular Synthesis (avec Ulf Langheinrich). Ses réalisations, qui utilisent des images projetées à grande échelle et des environnements sonores favorisant les extrêmes basses fréquences défient le spectateur tant sur le plan physique qu'émotionnel, le submergeant par la stimulation de ses sens. Kurt Hentschläger a reçu de nombreux prix et commandes d'importance, il a nottamment représenté l'Autriche lors de la Biennale de Venise en 2001. Il expose dans le monde entier depuis 20 ans. Parmi les lieux qui l'ont accueilli, citons le Musée d'Art national de Chine, le Stedelijk Museum Amsterdam, le Musée d'Art Contemporain de Montréal, le Musée des Arts appliqués de Vienne, Le Musée national d'art contemporain de Séoul, le Festival Ars Electronica de Linz, le ICC Centre d'Intercommunication de Tokyo, la Fondation Beyeler à Bâle et le Palacio de Bella Artes à Mexico.