Matroni et moi au Théâtre de la Bordée à Québec

Catégories:

Le Théâtre de la Bordée présente, du 30 octobre au 24 novembre 2007, Matroni et moi, une comédie d’Alexis Martin, qui connaît un succès ininterrompu depuis plus de 10 ans au Québec. Cette pièce est reprise ici dans une nouvelle mise en scène de Patric Saucier.

Cette œuvre met en scène des personnages aux vies si diamétralement opposées que cela crée des tensions et des discussions, mais surtout, des situations résolument cocasses. Gilles, un étudiant en philosophie à l’Université de Boston, est un intellectuel de haut niveau. Il tombe amoureux de Guylaine, une jeune « barmaid » qui vient d’un milieu modeste à l’opposé de son univers philosophique. Totalement épris, il vient la visiter à Montréal, il s’attend à passer une fin de semaine en amoureux avec elle, il souhaite l’encourager à reprendre ses études afin qu’elle élargisse son horizon de connaissances. Les événements prendront une toute autre tournure lorsque le jeune idéaliste se retrouvera entraîné dans le milieu du crime organisé, celui du frère de Guylaine, Bob, et de son patron, le redoutable Matroni.

De cette rencontre entre l’étudiant convaincu, son amoureuse et les mafieux, entre des mondes divisés, naîtront des quiproquos, des incongruités faites d’humour et d’épisodes comiques, mais aussi une étonnante réflexion soutenue par des personnages démesurés et colorés. Bref, une rencontre entre le trivial, le brutal et l’intellectualisme qui interroge nos comportements dans les circonstances exceptionnelles de la vie. L’arrivée du père de Gilles, un avocat véreux, viendra révéler ce que la culture verbeuse peut parfois masquer.

Alexis Martin a déjà dit de sa pièce : « Avec Matroni et moi, j’ai voulu faire une comédie philosophique. On se rend compte que les codes d’éthique existent dans tous les milieux. La pièce en arrive à ramener cette question éthique dont tout le monde peut parler, en termes différents.», résume l’auteur.

Pour le directeur artistique du Théâtre de la Bordée, Jacques Leblanc, cette pièce créée en 1994 par le Groupement Forestier du Théâtre et consacrée « Révélation de l’année » en 1995, révèle une perception du monde qui doit être partagée : « La vision qu’ont les jeunes auteurs du monde dans lequel nous vivons est essentielle à l’évolution de notre société. Alexis Martin est un auteur soit, mais il est aussi un penseur; il observe notre communauté avec un regard critique, acéré. »

Du 30 octobre au 24 novembre prochain, il y a fort à parier que Matroni et moi soulèvera rires et réflexions, et nous interpellera tous dans nos règles d’éthique et de morale.

La pièce est interprétée par Catherine Larochelle, Hugo Lamarre, Jack Robitaille, Nicola-Frank Vachon et Michel Thériault, dans le décor d’Élise Dubé, avec les costumes de Lucie Larose, les lumières de Christian Fontaine et la musique originale de Fabrice Tremblay.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon