Martin Petit de retour en supplémentaires avec son micro de feu

Catégories

Image

C’est à la salle André-Mathieu à Laval, là où il a débuté il y a vingt ans avec les Bizaroïdes, que Martin Petit présente son spectacle « Martin Petit et le micro de feu » jusqu’au 28 juillet en supplémentaires.

Il sera par la suite dans plusieurs salles au Québec jusqu’en 2013 pour parler de tabous au public.

Martin Petit entre sur scène sur une présentation de son micro de feu, présentation qui sous-tend que ce micro peut en écorcher plus d’un. C’est ensuite en abordant l’habituel « qui vient de où » un peu long que Petit ouvre son numéro. Deux longs monologues s’ensuivent, sans mise en scène. Toutefois, les sujets tabous abordés, tout en étant intéressants, n’égratignent réellement personne et ne choquent aucunement.

Le spectacle « Martin petit et le micro de feu » aborde somme toute de bons sujet et des réflexions intéressantes. Petit maitrise la scène comme à son habitude et les spectateurs ont tendance à approuver ses paroles sans broncher. Par contre, il essaye un peu trop fort de réinventer les blagues pipi-caca, ce qui donne une impression d’être tombé dedans à la fin du spectacle.

« Martin Petit et le micro de feu », sacré 2 fois « spectacle humour de l’année » aux galas des Olivier et de l’ADISQ, sera entre autre de passage à Montréal en octobre.