Martin Clavet recoit le prix Robert-Cliche 2014

Catégories

Début de l'événement

Image

Le jury, composé de Marie-Hélène Vaugeois (Librairie Vaugeois), Julien Lefort-Favreau (revue Liberté) et Jean Fugère (président), a sélectionné Ma belle blessure, un premier roman d’une force d’évocation étonnante. Le lauréat, Martin Clavet, reçoit une bourse de 10 000 $ et voit son roman publier chez VLB éditeur ; il sera disponible en librairie le 27 août.

Ma belle blessure

Un enfant guilleret et flamboyant d’à peine dix ans raconte à son journal les sévices qui lui sont infligés par un élève de sa nouvelle école. L’univers futuriste qui sert de toile de fond est coloré mais d’une violence inouïe, rappelant celui d’Orange mécanique : les écoles sont entourées de clôtures électrifiées et les émissions de téléréalité sont la parodie des cauchemars vécus le jour. L’enfant donne à lire les ravages de l’intimidation par le biais d’une plume de plus en plus exsangue, et l’on suit sa descente aux enfers avec une réelle compassion.

« Un premier roman où on sent au plus près le travail de sape de l’intimidation sur un enfant, qui en perd tous ses moyens. Or, mû par un fulgurant ressort, Martin Clavet transforme toute cette boue en or, met des paillettes à sa blessure et triomphe sur papier comme Almodóvar dans ses films. »

- Jean Fugère

Prix Robert-Cliche

Le prix Robert-Cliche pour la relève du roman québécois a été créé en 1979 et a aidé à lancer la carrière de plusieurs auteurs importants, dont Michel Désautels, Gilles Jobidon, Mylène Gilbert-Dumas, Madeleine Monette, Robert Lalonde et Chrystine Brouillet. De nombreux lauréats ont également vu leur talent confirmé par d’autres récompenses.

Appel de textes 2015

Les auteurs désirant nous faire parvenir le manuscrit de leur premier roman ont jusqu’au 31 décembre 2014 pour le faire.