Marie-Nicole Lemieux et Michael Schade chantent Mahler

Début de l'événement: 

27 septembre 2018 - 19:30
Catégories:
Marie-Nicole Lemieux et Michael Schade chantent Mahler

La contralto Marie-Nicole Lemieux et le ténor canadien Michael Schade uniront leurs voix le temps d’un voyage d’une poignante humanité sur des poèmes chinois anciens, sublimés par la musique de Mahler : Le chant de la Terre. Sous la direction de Fabien Gabel, l’Orchestre symphonique de Québec promet un rendez-vous marquant de sa saison le jeudi 27 septembre 19 h 30 au Grand Théâtre de Québec.

«J’ai longtemps hésité à aborder Mahler, soit par pudeur, soit par crainte de ne pas saisir l’architecture de ses monumentales symphonies. Mais parfois les échanges avec les artistes peuvent être déterminants et je serai à jamais reconnaissant envers Marie-Nicole Lemieux de m’avoir vivement incité à diriger Mahler» explique le directeur musical Fabien Gabel.

Enfant chérie du public québécois, la contralto Marie-Nicole Lemieux devient en 2000, à l’âge de 24 ans, la première Canadienne à remporter le Prix de la reine Fabiola (premier prix) au Concours Reine Élisabeth en Belgique. Depuis, on ne cesse d’admirer sa musicalité innée ainsi que le timbre chaud et velouté de sa voix, instrument qu’elle utilise avec un naturel désarmant et une virtuosité époustouflante.

Considéré comme l’un des plus éminents chanteurs de la planète lyrique, le ténor canado-allemand Michael Schade se produit dans de nombreux hauts lieux musicaux comme le Carnegie Hall, le Wigmore Hall, le Concertgebouw d’Amsterdam et le Konzerthaus de Vienne. Reconnu pour sa polyvalence, il se consacre autant à l’opéra qu’au concert avec piano ou orchestre.

Le chant de la Terre de Mahler

L’idée de départ de cette oeuvre a germé après que le compositeur eut lu un recueil de poèmes publié par Jans Bethge intitulé La flûte chinoise. Cet ouvrage compte environ 80 textes pour la plupart traduits de poèmes chinois, notamment de Li Bai (ou Li Po et autres variantes) auquel quatre des six mouvements du Chant de la Terre empruntent leur texte. Ces poèmes touchèrent vivement le musicien qui se reconnut personnellement, surtout à cette période de son existence, dans les diverses évocations de la nature et le caractère éphémère du songe de la vie.

Jeudis presto

Ces concerts sont présentés sans entracte les jeudis à 19 h 30 et constituent la solution parfaite pour qui veut concilier grande musique et aléas du quotidien.

Marie-Nicole Lemieux et Michael Schade chantent Mahler

Jeudi 27 septembre, 19 h 30, Grand Théâtre de Québec
Fabien Gabel, chef Marie-Nicole Lemieux, contralto Michael Schade, ténor Étudiants du Conservatoire de musique de Québec et de la Faculté de musique de l’Université Laval

Au programme
Webern, Dans le vent d’été
Mahler, Le chant de la Terre

Billetterie
Admission générale : 46,95 $ à 87,80 $
30 ans et moins : 23 $
16 ans et moins : 15$
www.osq.org
418 643-8131

Crédit photo : Denis Rouvre

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon

Ajouter un commentaire