Mais c'est quoi le Sludge ?

Catégories

Image

skubadesign.com

Il y a de cela quelques années j'ai eu un coup de cœur pour un genre musical, le SLUDGE, mais qu'est-ce que c'est ? Alors déjà commençons par le commencement mais n'allons pas très loin sinon on pourrait remonter jusqu'au jazz, oui, oui aussi loin !!

Sam Dunn est musicien, anthropologue et réalisateur de nationalité canadienne. Il sort en 2006 un documentaire de 1h30 appelé Métal : voyage au cœur de la bête. Dans ce documentaire, Sam fait une sorte de graphique de la musique métal et la représente sous la forme d'un arbre, qui croyez-moi serait de la taille d'un Séquoia. À cet arbre, des branches bien distinctes comme le heavy métal, le trash métal, le power métal, le glam, le black, le death ect. Si je me fies à son arbre, il nomme le STONER métal, courant né dans les années 90 en Californie mais omets de parler de son cousin sudiste le SLUDGE né 10 ans plutôt a NOLA (Nouvelle-Orléans) terre du jazz et c'est là où c'est très intéressant car cette fusion de jazz et de Southern métal donne naissance au SLUDGE. Notez qu'il existe aussi le terme Southern rock qui regroupe plusieurs genres musicaux issus du sud des États-Unis mais que le Sludge est aussi appelé le Slow Southern Steel.
 
Ça y est on est dans le cœur de la bête. Si vous voulez un exemple d'un groupe phare de la scène Sludge prenez Electric Wizard avec par exemple leur chanson Funeralopolis. On est dans un rythme lent et sombre, des grosses guitares accordées très basses, un groupe qui sortirait tout droit du ventre des légendaires Black Sabbath. Pourtant Electric Wizard viennent d'Angleterre mais font concrètement du Sludge Métal américain.
 
Au début de Kyuss (usa) première formation de Josh Homme, on ne savait pas trop comment nommer ce genre. Guitares répétitives, voix assez lancinantes, moi j'aurais dit que Kyuss était du Sludge, certain diront du Stoner, le débat est ouvert. Écoutez l'album phare : Welcome to sky valley pour vous faire une idée tiens !
 
Cousin germain du Sludge, le Doom utilise pas mal les mêmes ingrédients que le sludge à la grosse différence que lui aussi vient d'Angleterre (mais qu'est-ce qui ne vient pas d'Angleterre, c'est à se demander ?) ben le sludge haha, un pur produit américain à la température humide créole de Louisiane, aux vapeurs de BBQ et odeurs de cigarettes comiques. Un pur exemple de groupe Sludge car il est l'heure de mettre le doigt dessus, mesdames et messieurs je vous présente : The Mystick Krewe of Clearlight. Groupe formé de Jimmy Bower (EYEHATEGOD) du défunt Joey Lacaze (EYEHATEGOD) de Ross Karpelman à qui on doit les parties de clavier et d'orgue sur le deuxième album de DOWN : a bustle in your hedgerow et plus précisément sur les chansons : Ghosts Along the Mississippi et Beautifully Depressed et sur la chanson Witchtripper extrait de l'avant dernier album de Down : Over the under.
 
Nous y sommes, fermez les yeux, vous êtes à la Nouvelle-Orléans sur la rue Decatur lieu de la fameuse House of blues, dedans il fait 35 degrés, la transpiration est de rigueur et on assiste à un concert de The Mystick Krewe of Clearlight. Première chanson, Trapeze. On est dans de la grosse guitare lourde et répétitive, un orgue criant et émancipé de l'église du coin, une basse archi ronde et tout ce rock'n roll enrobé d'une couleur jazz vous rappelant chaque seconde que l'on est à NOLA. Et comme on le dit là-bas, « It's not L.A but LA »
 
Pour la suite, je vous laisse allez découvrir les groupes suivants et vous immerger dans le genre. : Crowbar - Eyehategod - The Mystick Krewe of Clearlight - Corosion of conformity - Down.

 
Le rock lent, sale et crasseux vous salut.