Luc De Larochellière remonte dans le temps 30 ans avec le public

Catégories

Image

Luc De Larochellière remonte dans le temps 30 ans avec le public

Est-ce que vous rêviez d’être au concert de 1989 de Luc De Larochellière ? C’est comme si vous y étiez.

Légende de la pop québécoise, Luc De Larochellière a donné rendez-vous sur la scène Loto-Québec à tous les nostalgiques de cette époque.

Le public qui a répondu à l’appel, chantait, dansait et clappait des mains en cœur avec l’artiste.

Chaque chanson était synonyme d’un beau souvenir des années 1990-2000.

Même si l’album a pris en âge, les singles n’ont pris aucune ride. Les spectateurs n’ont pas oublié les paroles, qu’ils ont chantées pendant tout le long du concert.

Il y a 30 ans, le chanteur se produisait à la rentrée montréalaise du club soda. En 2019, il recréé l’événement sur la scène des Francos. À l’occasion, l’artiste a réuni le même groupe pour l’accompagner et a articulé son concert avec les chansons dans le même ordre.

Il a débuté en interprétant un de ses plus grands tubes « L’entraîneur », où il raconte s’être fait intimider à l’école par des professeurs.

« 30 ans arrière c’était une époque complètement différente de la notre où il y avait encore de l’ignorance, de l’injustice, du mensonge et de l’intimidation », confie Luc De Larochellière.

Il raconte avec humour comment il a su que sa chanson phare Chinatown Blues passait sur les ondes radiophoniques.

Alors qu’il promenait le chien « saucisse » de sa copine de l’époque, une voiture arrêtée devant lui jouait sa musique.

« Une voiture s’est arrêtée avec la fenêtre grande ouverte, et j’ai entendu ma chanson fort à la radio », affirme le chanteur.

Luc De Larochellière confie que les sujets des chansons ne changent pas. Il s’agit simplement d’un éternel recommencement, où les thèmes ne vieillissent pas.

« Ce qu’on a à dire aujourd’hui ressemble beaucoup à ce qu’on avait à dire hier », déclare l’artiste québécois.

Son premier album Amère America est sorti il y a plus de 30 ans. De nombreux singles comme La route est longue et Chinatown Blues, ont permis à l’album de se hisser au top des Charts québécois. Le chanteur récoltera comme récompense un disque d’or.

En l’honneur du 30e anniversaire de l’album, Luc De Larochellière l’a ressorti en disque vinyle en 2018.

https://www.francosmontreal.com