Lowell: La ville de Jack Kerouac

Catégories:

LOWELL, Massachussets - Nous sommes arrives a Lowell a 22 heures le 5 septembre en face d’une librairie: Barnes and Noble (l'ancienne librairie Bon Marché). On m’informe que c’est le lieu-culte où Kerouac y a fait le lancement de chacun de ses livres. Très hautes vitrines.

À cette echelle humaine, nous pouvons dire à hauteur de ciel. La ville est belle malgré ses installations industrielles: usines textiles qui ont écoulé leurs produits a travers le monde, avant le déclin définitif au milieu des années 50. Mais avec le temps, son statut de première ville à vocation industrielle aux États-Unis a conféré à son architecture une certaine noblesse.

Peut-être parce que, meme si Lowell a diversifié son économie depuis, nous sommes restes dans une ville ou l’ame a une culture ouvrière. Les gens sont d’un abord facile et avenants. Ville multi-ethnique historiquement – on y retrouve dans un premier temps après les Irlandais: les Canadiens-francais, les Grecs, les Portugais, les juifs russes, les Arméniens et d’autres groupes encore.

On appelle Petit-Canada le quartier ou se sont établis les Canadiens-francais. De nouvelles communautés semblent avoir pris le relais de cette petite histoire propre a Lowell.

J.-S. BOISVERT, Lowell

jeansebb@hotmail.com
myspace.com/jsboisvert

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon