Loco Locass fait revivre le Québec aux Francofolies

Catégories

Début de l'événement

Image

Loco Locass est monté sur scène hier aux francofolies et ils en ont profité pour lancer leur album "Le Québec est mort, Vive le Québec" devant des milliers de personnes à la scène principale. Ferveur patriotique, fierté québécoise, allusion aux revendications des mois précédents étaient au rendez-vous faisant le bonheur des fervents admirateurs de ce groupe tricoté ici. Résumé de cette soirée où spectacle n'a jamais autant rimé avec prise de positions.

La foule était déjà conquise avant que les trois patriotes des temps modernes ne foulent la scène. Casseroles à la main, slogans criés haut et fort, applaudissements retentissants, tout ceci caractérisait l'attente du spectacle partisan de Loco Locass. Ils sont montés sur scène en annonçant en exclusivité que leur lancement d'album se faisait aux francofolies. Ils lancèrent symboliquement un disque pour officialiser le tout.

La première chanson interprétée fut une des chansons qu'ils avaient récitées à l'événement "nous" tout comme la chanson "occupation double". Des classiques se firent aussi entendre tel que "S'accrocher" qui avait été la trame sonore du film "Tout est parfait", "ainsi que "La paix des braves" et "Bonzaïon", pour n'en nommer que quelques-unes.

Qui dit Loco Locass, dit prise de positions. Après avoir fait l'appel d'amener des casseroles au spectacle, on pouvait s'attendre à ce que le tout soit caractérisé par des revendications et des appels au peuple à "se tenir debout". Chaffik a même souligné l'originalité des slogans scandés haut et fort lors des manifestations tel que : " Charest dehors, on va te trouver une place dans le Nord", "On avance, on avance, on ne recule pas" ou encore la classique datant de 2005 ; "ce n'est pas une loi spéciale qui va nous faire plier, grève générale sociale illimitée".

Parlant d'originalité, Loco Locass a aussi voulu souligné l'initiative des étudiants en graphisme de l'UQAM "L'école de la montagne rouge" et les ont invité à confectionner des affiches et chandails qu'ils lancèrent dans la foule à la fin du spectacle.

Le moment fort de la soirée fut sans aucun doute la finale. Ils sont revenus sur scène au rappel suite au "OHÉ OHÉ OHÉ" criant des gens présents. À la suite de ces paroles "Le Québec est mort (…) " une minute de silence a été demandée et les quelques milliers de personnes présentes se sont toutes assises. Puis, Sébastien Ricard a poursuivi: "Vive le Québec." Ce à quoi, les milliers de personnes se sont levées d'un bond. Ils ont entonnées tout de suite après "Libéraux-nous des libéraux". Les paroles n'auront jamais été aussi senties et vives de sens. Les présidents et porte-paroles des trois associations étudiantes sont montés sur scène pour entonner vivement le refrain.

Les francofolies ont toujours été clairs : cet événement ne peut servir de vitrine pour faire valoir des idées politiques. Cependant, il faut croire que les membres de Loco Locass sont bien aimés des organisateurs, car aucun micro n'a été coupé durant leur discours rassembleur.