Lisbeth Gruwez à l'Usine C‏ avec AH/HA

Catégories

Début de l'événement

Image

Lisbeth Gruwez à l'Usine C‏ avec AH/HA

Le retour à l’Usine C après la présentation de ses solos Birth of Prey (2012) et It’s going to get worse and worse and worse, my friend (2013), la flamboyante danseuse et chorégraphe belge Lisbeth Gruwez revient en force avec sa toute première pièce de groupe. AH/HA passe en revue toutes les gammes du rire et rend palpable son effet physique et psychique, le révélant tour à tour monstrueux, beau, enfantin ou mélancolique. Présenté du 28 au 30 janvier.

Cinq corps se rencontrent, évoluent l'un vers l'autre dans le phénomène le plus fondamentalement humain : le rire. Celui-ci se propage comme un virus, contamine tour à tour les personnages. En tournée européenne, AH/HA crée l’émoi chez tous les publics : Belgique (Les Brigittines), France (Théâtre de la Bastille), Espagne (Teatro Central), Italie (VIE Festival), parmi d’autres. Lisbeth Gruwez y traduit l’énergie explosive du rire, qui se partage et résonne autant par la voix que le corps, explorant les limites troubles qui séparent le rire de la rage ou des pleurs. Pour sa première pièce collective, la chorégraphe qui étudie l’effet de l’extase sur le corps illustre la propagation de l’hilarité en défaisant l’unicité du groupe.

La danseuse flamande Lisbeth Gruwez est devenue l’une des figures les plus frappantes de la scène contemporaine européenne. La carrière de cette « guerrière de la beauté » est caractérisée par une collaboration fructueuse et déterminante avec le chorégraphe et plasticien Jan Fabre. Sous la direction de ce dernier, elle marque les publics du monde entier entre autres dans Je suis sang, présenté dans la Cour d’honneur du Palais des Papes d’Avignon, et dans le solo Quando l’uomo principale è una donna avec lequel elle accède au rang d’icône scénique. En 2006, elle et son complice, le musicien et compositeur Maarten Van Cauwenberghe, fondent la compagnie Voetvolk au sein de laquelle ils créent les pièces Forever Overhead, Birth of prey, HeroNeroZero et It’s going to get worse and worse and worse, my friend. Ensemble, ils élaborent des propositions radicales où la matière brute du corps est travaillée à partir de notions fortes comme le langage, la politique, l’animalité ou le rituel.

" La fin est d’une beauté à couper le souffle. Magistral ! "

Danser Canal Historique, 2014

" Trip chorégraphique, AH/HA achemine ses interprètes vers des espaces sensibles et instables. La pièce est une épopée intense et bouleversante. "

Paris Danse, 2014

" Le rire […] est créateur d’une danse jubilatoire qui va et vient entre le ténu et la démesure. Belle réussite. "

Nouveau Théâtre de Montreuil, 2014

Conception, chorégraphie Lisbeth Gruwez Composition musicale, création son, collaboration artistique Maarten Van Cauwenberghe Interprétation Mercedes Dassy, Anne-Charlotte Bisoux, Vicente Arlandis Recuerda, Lisbeth Gruwez, Lucius Romeo-Fromm Costumes Veronique Branquinho Conseiller artistique Bart Meuleman Coach danse Marina Kaptijn Création lumière Harry Cole, Caroline Mathieu

Production Voetvolk vzw Coproduction Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis, Théâtre d'Arras, Dampfzentrale, Next Festival, Theater Im Pumpenhaus - Münster, Théâtre de la Bastille - Paris, Le Triangle - Rennes, MA scène nationale – Pays de Montbéliard, Troubleyn - Jan Fabre, AndWhatBeside(s)Death Résidence KVS – Bruxelles, Les Brigittines – Bruxelles Soutien Kunstencentrum Nona - Malines, Province d'Anvers, Communauté flamande.

Avec le soutien du Conseil des Arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada et du gouvernement Belge.

Usine C
1345 avenue Lalonde

Billetterie (514) 521‐4493

www.usine-c.com
www.admission.com