L’intimiste Festival de musique émergente en Abitibi-Témiscamingue

Catégories

Début de l'événement

Image

Rares sont les lieux, où pour l’instant d’un festival, les artistes québécois partagent une grande proximité avec leur public. Le Festival de musique émergente, qui se tiendra à Rouyin-Noranda, offre cette expérience.

La formation montréalaise Godspeed You! Black Emperor, Loco Locass, Louis-Jean Cormier, Marie-Pier Arthur et plusieurs autres y seront présents, du 30 aout au 2 septembre.

Pour les instigateurs du projet, Sandy Boutin et Jenny Thibault, l’objectif du festivalest de faire connaitre la scène musicale émergente. Et aussi, d’offrir une rencontre intimiste entre les artistes et le public.

« Il y a peu d’endroits ou vous pouvez prendre une bière autour d’un feu avec des artistes que vous aimez », explique Sandy Boutin.

La situation géographique de Rouyin a cet avantage. « À Montréal, par exemple, les artistes rentrent chez eux après leurs spectacles. Ici ils n’ont pas vraiment d’autres choix que d’aller voir les spectacles de leurs amis », précise Boutin.

La « belle synergie » qui existe entre les artistes et le public contribue aussi à l’ambiance unique du festival. « Ici, les gens savent cohabiter avec les artistes », expliquent les organisateurs. Faisant référence au fait que le public respecte les artistes tout en festoyant avec eux.

Après dix ans, les organisateurs auraient pu faire du festival un événement à grand déploiement. « Pour nous il était important de préserver l’esprit du festival, comme il l’était à ses débuts », explique Jenny Thibault.

Les artistes invités se produisent dans de petites salles de 300 ou 400 places.

Selon les organisateurs, cette proximité avec le public est quelque chose que les artistes aiment et recherchent.

« En 2009, Arianne Moffat nous a demandé si elle pouvait venir au FME. Elle aurait pu choisir de jouer dans une grande salle de plusieurs milliers de personnes, mais elle a choisi la proximité (qu’offre le FME) », commente Boutin, en parlant de l’ambiance du festival.

Autre exemple de cette proximité: Jenny Thibaut raconte avoir écouté un spectacle en prenant une bière avec Jon Spencer. Elle qui se dit être une de ses « fans » !

Pour voir la programmation du FME 2012:
http://www.fmeat.org/horaire-2012

Photo : Sandy Boutin et Jenny Thibault lors de la conférence de presse mercredi soir, au St-Sacrement.
/David-Olivier Gascon