L’exposition majeure sans bémol : Oasis de nos silences

Catégories

Début de l'événement

Image

Vernissage du 21 février de l'exposition Oasis de nos silences

L’exposition présentée actuellement jusqu’au 24 mars à la Salle Jean Paul-Lemieux, de la Bibliothèque Etienne-Parent, située au 3515 rue Clemenceau à Beauport, s’intitule « Oasis de nos silences ». Lilyane Coulombe, Joanne St-Cyr et Lyne Lafontaine sont les trois artistes de la région de Québec qui se partagent l’espace de cette grande salle. Il s’agit d’une exposition majeure de plus de cent œuvres dont certaines proviennent de collections privées.

Le vernissage du 21 février a généré la présence de plusieurs centaines d’invités ainsi que la présence très appréciée de personnalités politiques, dont le député de Beauport-Limoilou, Monsieur Raymond Côté, le député de Montmorency-Charlevoix-Haute-Côte-Nord, Monsieur Jonathan Tremblay et la conseillère municipale pour l’arrondissement de Beauport – représentante du Maire de Québec – Madame Marie France Trudel, qui se sont adressés au public dans un discours où les félicitations étaient nombreuses. Monsieur Pierre Lavallière, vice-président de la Société d’art et d’histoire de Beauport, s’est d’abord adressé au public et la présentation s’est poursuivie par Monsieur Martin Bouchard, coordonnateur des activités à la Salle Jean Paul-Lemieux, qui a exprimé son admiration pour les trois artistes dont il suit l’évolution depuis plusieurs années.

Les commentaires recueillis lors de l’ouverture de l’exposition abondent dans le même sens : les gens interrogés sont tous d’accord pour dire que « c’est l’une des plus belles expositions présentées à Québec ». Plusieurs artistes professionnels étaient présents dans la salle. Ces consœurs et confrères solidaires, venus admirer la qualité de leur travail, appréciaient à leur juste valeur les détails de la mise en scène. « C’est une exposition exceptionnelle ! » que certains ont dit, rajoutant parfois que l’exposition mériterait « d’être dans un musée » ou « d’être présentée partout au Québec », comme une tournée des arts visuels permettant ainsi à un plus large public d’avoir accès à ces merveilles. Tous les gens interrogés ne tarissaient pas d’éloges sur ce qu’ils voyaient. Une deuxième visite s’impose pour certains qui ont promis de revenir avec des amis, histoire d’apprécier la finesse des détails dans une atmosphère plus propice à la contemplation.

Oasis de nos silences – la critique

Il est difficile de dire quelle œuvre est la pièce maîtresse de l’exposition car elles sont toutes remarquables. Dès l’entrée, des « Éternelles éphémères », épilobes à feuilles étroites, de l’artiste Lilyane Coulombe, nous subjuguent par leur délicatesse. « L’instant d’un songe » de l’artiste Joanne St-Cyr nous informe qu’on vient d’entrer dans un univers féérique, puis « Cristallisation d’un rêve » de l’artiste Lyne Lafontaine nous plonge carrément dans un autre état de conscience. Le regard s’affole alors et veut tout voir d’un coup, ce qui n’est pas possible car la salle est très spacieuse et les œuvres trop nombreuses pour en faire le tour d’un seul coup d’œil. Les yeux s’imprègnent de couleurs empreintes de lumière intérieure. Le visiteur n’a pas fait trois mètres qu’il est aussitôt porté par l’ambiance. Il ne sait par où commencer tant il ne veut rien manquer. Le parcours est ponctué d’éléments de la nature : branches, arbres, bois de grève, écorces, etc. Les cadres ornent et complètent les œuvres présentées avec finesse et bon goût. Certains d’entre eux sont des œuvres d’art, comme cette pièce sculptée dans le tilleul qui met en valeur l’œuvre intitulée « A l’orée du bois » de l’artiste Joanne St-Cyr. Qu'elles soient petites ou grandes, les peintures méritent un regard appuyé; les détails sont nombreux et somptueux. Les dessins au graphite inspirent le respect. Les nus sont tout simplement sublimes. Le visiteur découvre des coins d’intimité propre à chaque artiste, avec des meubles et des objets provenant de leur atelier. Ces éléments personnels contribuent à rendre cette exposition encore plus agréable. La visite devient très vite un voyage intérieur, une expérience à vivre. Les artistes ont réussi à recréer un univers paisible dans lequel une saine énergie est ressentie aux quatre coins de la salle. Parfois le silence contemplatif est paix, parfois il est comme un oasis dans le désert, chaque visiteur ressent quelque chose, mais quoi qu'il en soit ce silence n'est jamais vide ni angoissant.

C’est une visite qu’on ne peut faire en cinq minutes. Il faut prendre le temps: il y a une multitude d'oeuvres et de détails à apprécier. Dans cette exposition, qui n'a rien d'ordinaire, rien n'a été laissé au hasard. Le visiteur est tout naturellement porté vers l’admiration devant cette parfaite maîtrise du trait de pinceau et du trait de crayon. Il refait un tour pour s’en remettre encore plein les mirettes. « Oasis de nos silences » est un temps de ressourcement, un moment à savourer loin du stress urbain, c'est un incontournable pour tous les amateurs d'art.

Lilyane Coulombe, Joanne St-Cyr et Lyne Lafontaine ont passé leur vie à parfaire leur technique dans le silence de leur atelier. Aujourd’hui, elles souhaitent prendre la parole par la peinture et le dessin dans cette grandiose exposition présentée jusqu’au 24 mars 2013.

Conférence à venir

Le 8 mars à 14 heures, lors de la Journée internationale de la femme, une conférence sera proposée au public sur « Les femmes en art à travers l’histoire ». L'évènement se tiendra à la Salle Jean Paul-Lemieux de la Bibliothèque Etienne-Parent de Beauport. Cette conférence d’environ 60 minutes se veut surtout un portrait général de l’évolution du statut de la femme dans l’art et plus spécifiquement dans les arts visuels. Cette conférence est présentée par HeleneCaroline Fournier dans le cadre de l’exposition « Oasis de nos silences ». L’entrée est libre.

La Société d’art et d’histoire de Beauport

Mandatée par la ville de Québec (pour l’arrondissement de Beauport), la Société d’art et d’histoire de Beauport (la SAHB) – organisme à but non lucratif – présente régulièrement des expositions en arts visuels et en métiers d’art. Leur expertise dans la conception et la réalisation d’expositions de qualité a été développée depuis 1983. De nombreux projets ont ainsi été présentés à la population locale et régionale depuis sa fondation. Les gens intéressés à en savoir davantage sur leurs activités peuvent se renseigner sur leur site web : www.sahb.ca