L’exposition Lord Dalhousie, mécène et collectionneur, au Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa jusqu’à dimanche 11 mai.

Catégories:

C’est un natif de Québec, René Villeneuve, qui a mis sur pied cette magnifique exposition. M. Villeneuve est conservateur associé à l’art canadien ancien au MBAC. Au cours des six années qu’il a consacré à la préparation de cette exposition, M. Villeneuve a fait la découverte de superbes œuvres inédites, notamment d’aquarelles et d’aquateintes représentant les chutes Montmorency et la région de Québec.
Vous serez enchantés d’entendre parler du 9e comte de Ramsay, Lord Dalhousie, qui joua un rôle important dans le développement des arts au Canada. C’est d’ailleurs Lord Dalhousie qui a fait ériger le monument (obélisque) à Wolfe et à Montcalm, en 1828, et que l’on peut toujours admirer sur la rue des Carrières, à Québec.

****

René Villeneuve, Conservateur associé à l’art canadien ancien
Musée des beaux-arts du Canada
Commissaire de l’exposition
René Villeneuve, conservateur associé à l’art canadien ancien au Musée des beaux-arts du Canada (MBAC), est le commissaire de l’exposition Lord Dalhousie. Mécène et collectionneur et l’auteur du catalogue qui l’accompagne. Ses recherches approfondies sur la collection et l’œuvre de lord Dalhousie, échelonnées sur une période de six ans, l’ont amené à découvrir des œuvres inédites, dont 17 appartiennent maintenant au MBAC.

Oeuvrant au MBAC depuis plus de vingt ans, M. Villeneuve a acquis une solide expertise dans plusieurs domaines, incluant l’histoire de l’art canadien, l’histoire des collections et des collectionneurs au Canada, l’histoire de l’architecture du Québec, l’orfèvrerie occidentale XVIIe – XXe siècles, la restauration de peintures, de sculptures, d’orfèvrerie et de mobilier, le mobilier canadien XVIIe – XXe siècles, et la muséologie.

Il a joué un rôle clé dans l’organisation de nombreuses expositions d’importance au Musée des beaux-arts du Canada. Entre autres, William Berczy (novembre 1991), La peinture au Québec (janvier 1992), Du Baroque au néoclassicisme. La sculpture au Québec (1997), Orfèvrerie québécoise de la collection du Musée des beaux-arts du Canada (1998), et Krieghoff. Images du Canada (2000). Son étroite collaboration avec d’autres musées nationaux et internationaux a permis le rayonnement de plusieurs de ces expositions auprès du public partout au Canada et à l’étranger.

En outre, M. Villeneuve a contribué de façon significative à l’enrichissement et à la mise en valeur de la collection d’œuvres d’art canadiennes anciennes du Musée. Il est à l’origine de l’acquisition de plus d’une centaine d’œuvres importantes datant de 1650 à 1950 et a organisé d’importantes expositions sur l’art décoratif au MBAC.

Depuis le début de sa carrière au Musée, M. Villeneuve a donné un grand nombre de conférences sur les arts décoratifs. Il est également l’auteur de plusieurs ouvrages et articles sur l’art canadien publiés dans des publications nationales et internationales au Canada et à l’étranger.

****

Du 15 février au 11 mai 2008, le Musée des beaux-arts du Canada (MBAC) présente Lord Dalhousie. Mécène et collectionneur, une
exposition de 140 oeuvres inédites – aquarelles, croquis, lithographies, maquettes,
dessins architecturaux et objets d’arts – réalisées au début du 19e siècle à la
demande de George Ramsay, 9e comte de Dalhousie, alors qu’il est gouverneur en
chef du Haut et du Bas-Canada et lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse.

Présentée avec l’appui des donateurs de la Fondation du MBAC, l’exposition, dont
la plupart des oeuvres sont présentées au public pour la première fois, propose un
portrait unique de l’un des premiers mécènes de l’art canadien.

« Nous sommes emballés de présenter au public Lord Dalhousie. Mécène et
collectionneur, une exposition qui lui fera découvrir un homme qui a exercé une
remarquable influence sur la culture canadienne », a souligné le directeur du
MBAC, Pierre Théberge. « Cette exposition pose un regard neuf sur un volet essentiel
de notre patrimoine artistique; nous espérons qu’elle encouragera d’autres
initiatives visant à mettre en valeur le mécénat, passé et présent, au Canada. »

George Ramsay, 9e comte de Dalhousie
Tour à tour lieutenant-général de la Nouvelle-Écosse de 1816 à 1820, puis
gouverneur général de l’Amérique du Nord britannique jusqu’en 1828, George
Ramsay, 9e comte de Dalhousie, a vécu douze ans au Canada avant de repartir
pour son Écosse natale.

Les excursions et les voyages sont au coeur de la démarche du gouverneur. Au cours
de cette période, il parraine plusieurs artistes qui l’accompagnent dans ses
voyages officiels dans les quatre provinces qui forment alors l’Amérique du Nord
britannique et qui réalisent ses commandes, notamment James Pattison Cockburn,
Charles Ramus Forrest, James Smillie, John Crawford Young et John Elliott
Woolford. Les nombreux paysages réalisés par ces artistes, ainsi que par d’autres,
attestent de l’importance qu’accorde le gouverneur aux illustrations pour
accompagner les notes de son journal.

Lord Dalhousie contribue ainsi, et ce, de façon décisive, à la constitution de la mémoire visuelle d’une nation en devenir.
Inspiré de sa passion pour l’art et la préservation du patrimoine, lord Dalhousie
laisse derrière lui un riche héritage artistique constitué d’une foule d’oeuvres
d’art et de réalisations culturelles qui font de lui le premier véritable mécène
d’envergure au Canada. Outre les nombreuses oeuvres artistiques exceptionnelles
qu’il a commandées et collectionnées, George Ramsay est à l’origine de plusieurs
grandes initiatives, dont le plus ancien monument public de Québec, la première
bibliothèque d’Halifax – aujourd’hui la Cambridge Military Library – et la Literary
and Historical Society of Quebec, toujours active, de même que la Dalhousie
University, l’une des plus remarquables et anciennes institutions d’enseignement
supérieur au Canada.

Les recherches entreprises pour cette exposition ont permis de découvrir de
nombreux trésors, parmi lesquels de superbes pièces sont venues enrichir la
Collection du MBAC : 17 oeuvres rares, aquarelles et gravures, dont la célèbre
double suite d’aquatintes de l’artiste James Pattison Cockburn. Celles-ci ont
été acquises grâce à la campagne de financement lancée en 2006 par la
Fondation du MBAC.

« La Fondation du Musée des beaux-arts du Canada est fière d’être associée à
cette exposition exceptionnelle qui illustre un chapitre important de l’histoire
du Canada et de son patrimoine. Nous sommes particulièrement reconnaissants
aux nombreux donateurs qui poursuivent la tradition instituée par Lord
Dalhousie, l’un des premiers et des plus célèbres mécènes des arts du Canada,
en appuyant ce magnifique projet », a indiqué la présidente et chef de la
direction de la Fondation du MBAC, Marie Claire Morin.

Une exposition, huit thématiques
Les visiteurs de Lord Dalhousie. Mécène et collectionneur pourront apprécier
l’ampleur de l’héritage laissé par lord Dalhousie à travers huit thématiques :
George Ramsay, 9e comte de Dalhousie, qui trace un portrait de l’homme – son
parcours et ses intérêts culturels et historiques; Un voyageur et ses artistes, qui
présente les artistes qui voyageaient avec lui; L’agglomération, qui rassemble
des oeuvres dépeignant les principales agglomérations comprises dans les
territoires placés sous la juridiction du gouverneur; Projets d’architecture,
de génie et d’urbanisme, qui présente un volet important de la contribution de
lord Dalhousie dans ces secteurs; Grands domaines, une sélection d’oeuvres qui
illustrent des domaines et leurs vastes résidences, en Nouvelle-Écosse et au
Québec, et qui rappellent les domaines écossais et anglais de l’époque;
L’autre : Autochtones et Canadiens, qui présente des objets et des oeuvres d’art
qui témoignent de la curiosité et de l’intérêt que manifestait lord Dalhousie
pour des cultures différentes de la sienne; Lithographie, gravure et orfèvrerie,
qui regroupe des objets et des gravures remarquables; et enfin, Le spectacle de
la nature, qui réunit des aquarelles et des lavis montrant la richesse et la
diversité de la nature vierge.

Plusieurs oeuvres sont accompagnées d’extraits des journaux de lord Dalhousie ou de citations de ses contemporains.
Des procédés et des techniques variés En bon état de conservation, les oeuvres exposées sont rares et témoignent de
la diversité des procédés et techniques utilisés par les artistes de l’époque :
aquarelles, gravures, orfèvrerie, dessins. La qualité manifeste des oeuvres fut
d’ailleurs l’un des principaux critères retenus par le commissaire de
l’exposition pour la sélection des oeuvres.

Catalogue
Un catalogue accompagne Lord Dalhousie. Mécène et collectionneur. Rédigé par
René Villeneuve, commissaire de l’exposition, l’ouvrage en couleurs de
173 pages comprend les planches des 140 oeuvres exposées. Disponible en
français et en anglais, il est en vente à la Librairie du Musée des beaux-arts du
Canada au prix de 49,95 $, plus taxes, et sur www.achatsmbac.ca, la boutique
en ligne du MBAC.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon