Les Vagabonds du Monde: Mamadou Diabate et Tinariwen

Catégories:

Soirée assurément inoubliable soirée que j'ai passée. Deux concerts remplis de vie, de culture, qui ont laissé des images dans ma tête. Il y a quelques semaines, j’ai assisté à un rendez-vous avec le pluriculturalisme de chez nous: Mamadou Diabate (Mali) et Tinariwen, provenant des sables sahariens (Mali, Algérie et les oasis libyennes). Deux groupes carrément exceptionnels.

Au début, on voyait que la salle du Club Soda n’était pas très bien remplie, mais à un moment donné, les gens se sont finalement réunis pour une seule cause; danser, chanter et siffler.

Durant tout le concert, sur la scène, le roi du Kora, assis; et on pouvait voir l’expression de son visage et surtout, remarquer son habileté à bercer ses doigts sur la beauté du Kora. Un concert fabuleux qui aura duré autour de 45 minutes.

Dans la deuxième partie, Tinariwen, les nomades du monde, ces musiciens qui sont venus pour nous donner une touche de blues avec un style assez particulier : des rythmes chaleureux, des paroles engagées et surtout on a pu écouter des histoires sur les gens qui vivent dans le désert.

Ces musiciens me font penser tout de suite à la simplicité des gens qui vivent dans un monde différent de celui d’ici : la vie des nomades et celle des barbares. Une expérience qui donne le goût d’en découvrir plus.

Si vous avez vraiment l’opportunité de vous procurer les disques, achetez-les, je vous assure que vous allez aimer cette merveilleuse promenade dans le désert.

Pour plus d’informations, visitez les sites Web de Mamadou Diabate et Tinariwen.

Por Enrique Garanto

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon