Les sorties de disques cette semaine

Voici une sélection de disques sortis cette semaine: Placebo: «Meds» (EMI). En 1995, lors de son premier concert en tête d’affiche à Paris, le trio, très attaché au public français, se montrait prometteur. Cinq albums plus tard, il est encore au sommet de son art.
Ce nouvel opus renferme à la fois des tubes en puissance, et des titres plus élaborés tout aussi efficaces. Le très sexy et poignant "Meds», un duo avec Alison Mosshart alias VV de The Kills, donne le ton d’entrée: rock direct, rude, artifices électroniques présents mais moins qu’auparavant. Dans la même lignée, «Infra-Red» est taillé pour les radios FM. Sur «Song to Say Goodbye», la basse obsédante rappelle parfois le son New Order.
Source:AP
En revanche, le très ténébreux et métallique «Post Blue», où il est question de sexe et de drogues, fait penser à Depeche Mode. Pas très étonnant lorsqu’on sait que le disque a été mixé par Flood qui a notamment travaillé pour le groupe emmené par Dave Gahan.
La voix si particulière, parfois androgyne, prend toute son ampleur sur des ballades comme «Pierrot the Clown». Sur «Broken Promise», une autre complainte malsaine sur l’adultère, on retrouve avec plaisir la voix de Michael Stipe, le chanteur de R.E.M.
Placebo est en forme et «Meds» donne envie de voir le groupe en concert. Quelques dates sont déjà annoncées: le 30 mai au Zénith d’Orléans, le 31 mai au Micropolis de Besançon, le 10 juin au Zénith de Caen. Le groupe participera aussi le 21 juillet au festival «Les Vieilles Charrues» à Carhaix.
Akhenaton: «Soldats de Fortune» (361 Records/Naïves). C’est le quatrième opus du leader d’IAM. A 38 ans, devenu père de trois enfants, Philippe Fragione n’a rien perdu de sa verve. Mieux encore, il fait évoluer son rap en y intégrant des rythmiques électroniques. Il mêle à la fois messages plus posés et plaisir du son. Les textes sont parfois acerbes comme «Troie» ou «Vue de la cage», sombres («Sur les murs de ma chambre»), exotiques à l’instar de «L’école de la samba» et drôles («Ainsi est commode»). Le disque se referme sur "La fin de leur monde», voyage de dix minutes avec les valeurs montantes du rap dont Sako sur «Chiens de paille» ou «Psy4 de la rime». Le collectif marseillais IAM devrait sortir en octobre son nouvel album chez Universal.
Louis: «La nuit m’attend» (Columbia). Comme en 2003 avec son premier album intitulé «D’apparence en apparence» l’auteur, compositeur et interprète à la gueule d’ange revendique sa filiation avec des artistes comme Etienne Daho ou Jacno (dont le nouvel album sortira en mai). Les orchestrations, guitares violons en tête, sont pop, aériennes. Les textes, interprétés d’une voix grave, suggèrent des images.
Alexandre Azaria, arrangeur et réalisateur de l’album, est aussi connu pour ses B.O. telles «Peau d’ange» ou «Fanfan la tulipe» tout autant que ses collaborations avec Noir Désir ou Niagara.
Le très envoûtant «Toum toum toum» alterne avec les languissants "Joue contre joue» et «Mlle joue avec son revolver» co-écrit avec Jean Fauque (collaborateur entre autres d’Alain Bashung et de Jacques Dutronc). Autre plaisir, la présence de l’actrice Virginie Ledoyen sur «Opium».
Camille: «Live au Trianon» (Virgin). Enregistré les 17 et 18 octobre, ce live de 21 titres nous montre une nouvelle fois tout le talent de l’artiste qui change les formats, impose ses règles, sa poésie.
Inclassable, le show est un joli croisement entre pop, soul, chanson française et performance. Entre deux contorsions ou clowneries, elle égrène des titres extraits de son premier opus «Le sac des filles», «Mon petit vieux», «Elle s’en va» ou «Les ex». Les applaudissements fusent autant que les rires.
Au centre du disque: le fameux «human beat box», une manière de produire les sons d’instruments avec la voix. Et pour clore le tout, un grand moment d’interprétation de «Ta douleur» extrait de son second album «Le fil» qui a permis à Camille de faire une entrée en fanfare dans la nouvelle scène française.
Doublement récompensée aux récentes Victoires de la Musique, Camille se produira du 29 au 31 mars au Cirque d’Hiver à Paris. La chanteuse, qu’on avait aperçue dans le film d’Antoine de Caunes «Les morsures de l’aube», jouera aux côtés de Jonathan Zaccaï dans «Ava», premier long métrage d’Olivier Lecot.
Sont aussi sortis cette semaine:<
- Carlos Nunez, «Carlos Nunez en concert» (Columbia/Sony BMG)<
- Joe Satriani: «Super Colossal» (Jive/Epic)<
Sont attendus dans les semaines qui viennent:<
- Prince, le 20 mars chez Barclay<
- Ben Harper: «Both Sides Of The Gun», le 20 mars chez Virgin<
- Martin Rappeneau: «L’âge d’or», le 20 mars chez Atmosphériques.<
- Christophe Mali (du groupe Tryo): «Je vous emmène», le 20 mars chez Columbia
- Patrick Bruel va inaugurer, avec son nouvel album «Des souvenirs... devant», qui sortira le 20 mars chez RCA, le lancement en France du nouveau format Dual Disc. Le Dual Disc est une seule et même rondelle avec une face audio et une face DVD Vidéo.
Aux Etats-Unis, où il a été mis sur le marché en 2005, ce format a rencontré un franc succès avec plus de huit millions d’exemplaires vendus. La plage DVD intitulée «Des souvenirs... pendant» est l’occasion de découvrir un reportage de plus de 45 minutes sur la création de l’album. Le chanteur y dévoile la composition de certains titres qu’il reprend en acoustique, guitare à la main
- Columbia sortira le 24 avril prochain le 21e album de Bruce Springsteen intitulé «We Shall Overcome - The Seeger Sessions».

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon