Les journaux veulent une compensation de Google et de Yahoo!

Les journaux veulent une compensation financière de Google et de Yahoo! pour les nouvelles que les deux moteurs de recherche diffusent gratuitement sans payer de redevances aux médias concernés, a expliqué l'Association mondiale des journaux mardi.
L'organisation située à Paris et qui représente 18.000 journaux à travers le monde n'a toutefois pas spécifié quelles mesures elle compte prendre pour obtenir une compensation financière des deux moteurs de recherche.
L'association a déclaré dans un communiqué de presse qu'elle reconnaît que la distribution gratuite de nouvelles offerte par Google et Yahoo! aide à faire connaître les médias, mais ajoute que les deux compagnies utilisent tout de même le contenu sans payer aucunes redevances.
En 2005, l'Agence France Presse (AFP) a entamé une poursuite de 17,5 millions de dollars américains contre Google pour forcer la compagnie californienne à payer le contenu qu'elle utilise aux États-Unis. Google a par la suite décidé d'enlever les articles et toutes les photographies produits par l'AFP.
La sortie de l'Association mondiale des journaux suit de nouvelles statistiques qui confirment une baisse mondiale du lectorat en 2005. Même le New York Times et le Los Angeles Times, deux institutions américaines de journalisme, ont aboli récemment plusieurs postes.
Gavin O'Reilly, président de l'Association mondiale des journaux, a déclaré qu'"ironiquement, ces moteurs de journaux existent grâce à la présence des médias et qu'ils en profitent injustement".

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon