Les Grands Ballets canadiens annoncent des couleurs classiques et survoltées pour 2013-2014

Catégories

Début de l'événement

Image

Grands Ballets canadiens de Montréal, «Marie-Antoinette»

Alliant tradition et modernité, classique et contemporain, les Grands Ballets canadiens de Montréal vivront leur 57e saison sous le signe de la métamorphose. Voici les détails de leurs spectacles de danse à Montréal.

La Belle au bois dormant – 10 au 26 octobre 2013

Le célèbre conte de Charles Perreault prendra des allures trash et hautement dramatique, sous la direction du chorégraphe suédois Mats Ek. Dans une relecture coup-de-poing, la princesse Aurore se transforme en adolescente toxicomane, son fuseau a l’allure d’une seringue d’héroïne et le Prince charmant prend des airs de trafiquant de drogue… qui veut tout sauf la sauver. Portés par le désir de saboter et de recréer l’un des contes les plus marquants des dernières décennies, vingt danseurs exploreront les méandres de la psyché, en dansant sur les airs de Tchaïkovski.

Casse-Noisette – 12 au 30 décembre 2013

En décembre prochain, Casse-Noisette fêtera son 50e anniversaire. Tradition montréalaise par excellence du temps des fêtes, l’œuvre du chorégraphe québécois Fernand Nault donnera une occasion de plus aux spectateurs de découvrir les coutumes dansantes des quatre coins du globe et de retomber en enfance avec la présence des souris, des rats, des anges bonbon-mousse, des moutons, des matriochkas et de tant d’autres personnages colorés.

La Bayadère – 20 au 22 février 2014

Plus de 135 ans après avoir été créée au Théâtre du Bolchoï à Saint-Pétersbourg, La Bayadère sera présentée à Montréal pour la toute première fois. Évoquant les amours tragiques d’un guerrier et d’une bayadère, le ballet aux résonnances shakespeariennes sera dansé par le Ballet national d’Ukraine, qui nous avait offert Le Lac des cygnes il y a deux ans. Trahison, jalousie, meurtre, amour et vengeance sont au programme.

Rodin et Claudel – 13 au 22 mars 2014

Deux ans après sa création par les GBCM en 2011, Rodin et Claudel reviennent dans la métropole. Plongeant au cœur de la liaison entre le sculpteur français Auguste Rodin et la jouvencelle Camille Claudel, le spectacle révélera les côtés sombres et lumineux de la création, de l’amour et de la maladie mentale.

Marie-Antoinette – 10 au 12 avril 2014

Figure légendaire de l’histoire française, Marie-Antoinette verra sa vie dansée par le Houston Ballet : son mariage hâtif, sa frivolité, sa maternité, sa déchéance et sa mort seront reconstitués dans un ballet narratif et historique aux grandes ambitions. Le scénographe canadien Kandis Cook s’est donné le mandat de créer des costumes et des décors rendant hommage au faste de cette reine d’autrefois.

La nuit transfigurée – 15 au 24 mai 2014

Une femme révèle à son amant qu’elle porte l’enfant d’un autre, les deux êtres poursuivent leur marche en se transformant peu à peu, laissant place à la fusion de deux, voire trois, êtres distincts. Inspiré d’un poème écrit par Richard Dehmel en 1896, La nuit transfigurée est la nouvelle création du chorégraphe belge Stijn Celis. La production sera présentée en première mondiale à Montréal.

--

Source: Grands Ballets canadiens de Montréal
http://www.grandsballets.com

Crédit photo: Grands Ballets canadiens de Montréal