Les Breastfeeders lancent un single accompagné d'un b-side

Catégories:
Les Breastfeeders lancent un single accompagné d'un b-side

Après nous avoir fait attendre trop longtemps, Les Breastfeeders sont de retour avec un single accompagné d’un b-side qui paraît via Blow The Fuse Records. Faisant honneur à la tradition rock garage francophone, l’emblématique groupe montréalais nous propose une composition originale ainsi qu’une reprise traduite en français.

Sur le single Ma mort d’avant ma mort, le groupe délaisse les sonorités punk et abrasives pour mettre de l’avant des guitares hypnotisantes et des harmonies vocales magnétiques. Avec ses paroles qui oscillent entre rancœur et tristesse, la chanson raconte l’épopée d’un coeur brisé qui dépérit lentement. Tu n’es pas celle que tu croyais, tu es comme celles que tu détestes / Et dans ma vie devenue immonde, je m’éteins à chaque seconde, chante Luc Brien.

Écoutez Ma mort d’avant ma mort et son b-side, disponibles sur toutes les plateformes numériques:
http://btf-link.com/lesbreastfeeders_ep

Avec Hey, petite fille, reprise de Sweet Young Thing du groupe américain The Chocolate Watchband, Les Breastfeeders demeurent fidèles à la version originale, sans tomber dans le pastiche. Plus festive que Ma mort d’avant ma mort, c’est une pièce rythmée, aux percussions primitives, qui vous fera immanquablement taper du pied. Attention à ne pas abimer vos dancing shoes!

Bien que le groupe s’était fait plus discret dans les dernières années – le temps de construire d’autres empires, de panser les blessés et de resserrer les troupes – nous avons pu les voir en action à quelques reprises, seuls ou partageant la scène avec d’autres légendes du rock‘n’roll comme The Sonics ou MC5.

Depuis leur formation au tournant du millénaire, Les Breastfeeders ont fait paraître Dans la gueule des jours, qui leur a valu le trophée de l’album rock‘n’roll de l’année au GAMIQ en 2011, ainsi que Les matins de grands soirs en 2006 et Déjeuner sur l’herbe en 2004, tous les trois via Blow The Fuse Records.

Quelques changements de batteurs et de guitaristes plus tard, Les Breastfeeders sont désormais formés de Luc Brien à la voix et la guitare; Suzie McLelove à la voix et à la guitare aussi; Joe Gagné à la basse; David Deïas (Mystic Motorcycles et Yardlets) à la guitare lead; Maxime Hébert (The High Dials, Beat Cops et plusieurs autres) à la batterie; sans oublier l’inoubliable Johnny Maldoror au tambourin!

Durant les mois à venir, le sextet prendra d'assaut les routes du Québec et se produira un peu partout dans la province. Le groupe sera notamment l’une des têtes d’affiche du festival Distorsion qui se déroulera à Montréal du 8 au 11 mai. Restez à l'affût puisque d’autres dates seront annoncées sous peu. Et surtout, ne manquez pas la chance de voir Les Breastfeeders faire ce qu’ils font de mieux: estomaquer la foule à grands coups de six-cordes et d’harmonies vocales!

Spectacles à venir

19/04/19 Québec, QC // D’Auteuil
20/04/19 Shawinigan, QC // La Shop du Trou du Diable
10/05/19 Montréal, QC // Église du Mile-End - Distorsion
31/05/19 Alma, QC // La Boîte à Bleuets
01/06/19 Dolbeau-Mistassini, QC // Vox Populi
31/08/19 Trois-Pistoles, QC // La Forge à Bérubé
10/10/19 Lavaltrie, QC // Café culturel de la Chasse-Galerie
12/10/19 Gatineau, QC // Minotaure
18/10/19 St-Hyacinthe, QC // Le Zaricot
19/10/19 Frelighsburg, QC // Beat & Betterave

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon