Les Archives nationales du Québec: 100 ans au service de notre mémoire collective

Image

Les Archives nationales du Québec: 100 ans au service de notre mémoire collective

C’est sur le thème «Cette histoire nous mènera loin» que les Archives nationales du Québec, l’une des trois composantes de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), célèbrent leur centenaire en 2020.

Créées en 1920 par l’Assemblée législative, les Archives nationales du Québec sont alors confiées à Pierre-Georges Roy, qui a le mandat de prendre soin des archives rassemblées depuis l’époque de la Nouvelle-France et de mettre en œuvre une politique de sélection, de conservation et de mise à disposition des documents publics ainsi que d’archives privées d’intérêt public.

Cent ans plus tard, les Archives nationales du Québec comptent pas moins de 67 kilomètres linéaires de documents textuels, des millions de photographies, des milliers de films et quelque 13 millions de documents numérisés. Elles accueillent chaque année les documents cruciaux de 2300 ministères et organismes publics. Toutes ces archives racontent plus de 400 ans d’histoire.

Précieuses pour le grand public comme pour les chercheurs

Les Archives nationales conservent les innombrables histoires qui, rassemblées, constituent l’histoire de la nation québécoise. Des grandes dates du Régime français aux récents bouleversements technologiques, de la culture à la politique, de la généalogie aux sports et loisirs, du monde juridique à la vie sociale, les Archives regroupent les matériaux visibles et invisibles qui, progressivement, ont contribué à l’aménagement de la société québécoise dans toute sa diversité. Archives publiques et archives privées cohabitent dans les réserves et sur le portail Web de BAnQ. Elles constituent le socle indispensable de ce que nous devons conserver pour rester nous-mêmes dans les mutations continues du monde.

Le public a accès gratuitement à ces archives, que ce soit en ligne ou dans l’un des 10 centres d’archives de BAnQ répartis sur tout le territoire du Québec. Ce vaste ensemble documentaire offre un inépuisable potentiel de recherche et d’inspiration pour les historiens, sociologues, géographes, créateurs, écrivains, cinéastes, journalistes… pour tous!

Un événement de lancement des festivités

Une réception marquant ce 100e anniversaire a eu lieu hier soir au centre d’archives de BAnQ situé à Montréal, en présence du premier ministre du Québec, François Legault, de la ministre de la Culture et des Communications, Nathalie Roy, de plusieurs ministres du gouvernement du Québec et de Sterling Downey, maire suppléant de la Ville de Montréal, représentant de la mairesse Valérie Plante. L’écrivain Dany Laferrière, de l’Académie française, a rendu un vibrant hommage à l’institution et à ce qu’elle représente pour la collectivité québécoise.

Une capsule temporelle, comportant des messages du premier ministre, de la ministre de la Culture et des Communications et du président-directeur général de BAnQ, Jean-Louis Roy, ainsi que du chef de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, Ghislain Picard, et du président de la Société Makivik, Charlie Watt, a été scellée pendant la réception. Celle-ci sera ouverte dans 100 ans.

Des activités tout au cours de l’année

Plusieurs activités auront lieu en 2020 pour souligner le centenaire des Archives nationales. Parmi celles-ci :

  • des journées-découvertes dans les huit centres d’archives de BAnQ situés à Gatineau, Rouyn-Noranda, Trois-Rivières, Saguenay, Sherbrooke, Sept-Îles, Rimouski et Gaspé;
  • des journées de réflexion sur les archives judiciaires à l’ère du numérique, en mai;
  • des activités spéciales lors de la Journée internationale des archives, le 9 juin;
  • des mises en valeur dans le cadre de la Fête nationale du Québec;
  • un déjeuner-causerie avec les parlementaires sur les enjeux du numérique et les archives de demain;
  • une exposition mettant en vedette les parlementaires en action dans la société, en septembre à l’Assemblée nationale;
  • une exposition intitulée Cette histoire nous mènera loin dans le hall de la Grande Bibliothèque, à compter de septembre.

Certaines de ces activités auront lieu grâce au soutien financier de la Fondation de BAnQ.

La fenêtre numérique du 100e anniversaire

Le microsite Web du centenaire des Archives nationales permettra à chacun de se familiariser avec leurs riches collections et leurs services de qualité. La programmation détaillée des activités du 100e peut également y être consultée : archives100ans.banq.qc.ca.

Au sujet de BAnQ

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) rassemble trois institutions vouées à l’enrichissement du savoir et de la culture de tous les Québécois.

La Bibliothèque nationale acquiert, traite et conserve l’ensemble de l’édition québécoise, tout en assurant la mise en valeur des collections patrimoniales qu’elle a constituées auprès du plus grand nombre.

Les Archives nationales assurent la conservation d'archives publiques et privées et en facilitent l'accès à travers 10 centres répartis sur tout le territoire québécois, en plus d’encadrer les organismes publics dans la gestion de leurs documents.

La Grande Bibliothèque, située au cœur de la métropole, est un lieu de rendez-vous culturel permettant un accès libre et gratuit à la plus grande collection de livres et de documents en français en Amérique. En tant que bibliothèque publique de tous les Québécois, elle propose également de nombreuses ressources numériques.

BAnQ participe activement au rayonnement de la culture québécoise dans l’univers numérique. En 2018-2019, son portail a attiré un total de 7 millions de visites et a généré plus de 1,5 million de prêts numériques ainsi que 18,4 millions de consultations de documents numériques.

https://www.banq.qc.ca
https://archives100ans.banq.qc.ca