Les 7 doigts ouvrent les Jeux de Sotchi‏

Catégories

Image

Les 7 doigts de la main réalisent la mise en scène de l’un des trois tableaux qui composent la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Sotchi, diffusée devant 2 à 4 milliards de téléspectateurs, 44 000 spectateurs et plus d’une centaine de chefs d‘États et de gouvernements.

Sébastien Soldevila (cofondateur des 7 doigts de la main, direction du Murmure du Coquelicot, et codirection de Séquence 8, La Vie, Loft) travaille depuis plusieurs mois sur la cérémonie d’ouverture et dirige pour l’occasion plus de 600 danseurs, gymnastes, acrobates et enfants.

La création représentait plusieurs défis de taille avec la manipulation dans le stade d’objets gigantesques de plus de 15 mètres de haut, la coordination de 600 personnes et la barrière de la langue et de la culture. « Le plus grand défi et le plus grand plaisir restera pour moi l’expérience humaine, le contact avec les bénévoles, le plaisir d’entrainer autant de monde avec moi dans un tel projet. Pour diriger 600 bénévoles, il a vraiment fallu qu’il y ait une connexion entre nous, que nous travaillions ensemble vers un même objectif » nous explique Sébastien depuis Sotchi.

La conception et l’idée originale sont signés par Sébastien et Shana Carroll (cofondatrice des 7 doigts de la main, codirection de Traces, Séquence 8, La Vie et Loft, direction de Psy et Queen of the Night). Raphaël Cruz, artiste avec le collectif depuis 2006 (Traces, Le Murmure du coquelicot) a assisté Sébastien dans son travail, depuis les ateliers à Montréal où a été reproduit l’implantation du stade olympique à l’échelle 1/10e, jusqu’à Sotchi où ils travaillent depuis maintenant trois mois.

« Nous sommes honorés de représenter la créativité qui foisonne à Montréal sur la scène mondiale et levons encore une fois notre chapeau à notre direction artistique et à ce grand projet qui va continuer de nous mener d’aventure en aventure encore très longtemps. Merci à tous ces acteurs internationaux qui nous font confiance. » dit Nassib El-Husseini, directeur général du collectif, qui joint sa voix à toute l’équipe.

C’est la troisième fois que le collectif est présent lors des Jeux olympiques. En 2006, les 7 doigts de la main ont participé à la cérémonie de clôture de Turin puis, en 2010, ils ont animé la maison du Québec à Vancouver avec 160 performances durant les 16 jours des jeux et une présentation lors de la cérémonie des médailles de ski acrobatique. Avec plusieurs spectacles en tournée internationale, deux collaborations artistiques actuellement à l’affiche à New York (Pippin et Queen of the Night) et l’achat de l’ancien musée Juste pour Rire qui deviendra leur centre de Création et de Production, les 7 doigts entament leur deuxième décennie avec des projets plein la tête.