Les 3 petits cochons mènent le bal aux Jutra

Catégories:

C’est aujourd’hui lors d’une conférence de presse qu’ont été dévoilés les finalistes des prix Jutra 2008. Les gagnants seront connus lors de la 10e Soirée des Jutra le 9 mars 2008. Normand Brathwaite animera ce gala télédiffusé en direct. La Fête des Jutra retraçant les dix ans d’histoire du gala, La Fièvre des Jutra, un survol des nominations de cette année, et le Tapis rouge pour les Jutra qui permettra de rencontrer en direct les artistes et artisans quelques minutes avant le début de la cérémonie.

Avec 13 nominations, Les 3 p’tits cochons domine les films finalistes pour la prochaine Soirée des Jutra. Les 3 p’tits cochons, assuré de recevoir le Jutra-Billet d’or, une production de Pierre Gendron et Christian Larouche (Zoo Films), a été retenu dans les catégories meilleur film, meilleur scénario (Pierre Lamothe Claude Lalonde), meilleure actrice (Isabelle Richer), meilleur acteur (Claude Legault), meilleure actrice de soutien (Julie Perreault) meilleur acteur de soutien à la fois pour Paul Doucet et Guillaume Lemay-Thivierge. Le film est également finaliste pour la direction artistique (Gilles Aird), la direction de la photographie (Bernard Couture), la musique (Stéphane Dufour), les costumes (Monic Ferland), la coiffure (Johanne Paiement) et le maquillage (Marlène Rouleau).

De son côté, la production de Luc Déry et Kim McCraw (micro_scope) Continental, un film sans fusil a été sélectionnée parmi les finalistes aux titres de meilleur film, meilleure réalisation, meilleur scénario (Stéphane Lafleur), meilleur acteur de soutien (Réal Bossé). On retrouve aussi ce film dans les nominations en direction artistique (André-Line Beauparlant), direction photo (Sara Mishara), montage (Sophie Leblond) ainsi que dans la catégorie Meilleur son (Pierre Bertrand, Sylvain Bellemare et Bernard Gariépy Strobl).

Six fois nommé, L’âge des ténèbres, produit par Daniel Louis et Denise Robert (Cinémaginaire) est dans la course pour le Jutra du meilleur film, de la meilleure réalisation et du meilleur scénario (Denys Arcand) et met en valeur de nombreux finalistes, Marc Labrèche comme meilleur acteur et Sylvie Léonard dans la catégorie de meilleure actrice. Diane Simard, quant à elle, est finaliste pour le Jutra du meilleur maquillage. Également finaliste à six reprises, Nitro, produit par Pierre Even pour Cirrus Communications obtient une nomination pour Guillaume Lemay-Thivierge comme meilleur acteur, une pour FM Le Sieur pour la musique tandis qu’Éric Drouin pour le montage, Johanne Gravel pour le maquillage, Bruce Chun pour la direction photo et Denis Parent pour la coiffure.

Produit par Richard Lalonde et Maxime Rémillard (Remstar), Ma fille mon ange obtient cinq places de finalistes : Karine Vanasse, comme meilleure actrice ainsi que Laurence Leboeuf comme meilleure actrice de soutien, Réjean Goderre pour la coiffure, Normand Corbeil pour la musique ainsi que Patrick Rousseau, Marcel Pothier, Gavin Fernandes et Stéphane Bergeron pour le son.

Trois films sont finalistes à 4 reprises. La Brunante, réalisé par Fernand Dansereau et produit par Jean-Roch Marcotte et Normand McKay (Totale Fiction), se retrouve dans les catégories meilleur film, meilleure réalisation et donne sa place de finaliste à Suzanne Clément comme meilleure actrice de soutien et à Brigitte Desroches pour les costumes. Contre toute espérance produit par Bernadette Payeur (ACPAV), réalisé par Bernard Émond qui est finaliste dans les catégories de meilleur scénariste et meilleur réalisateur. Guylaine Tremblay est en lice dans la catégorie de meilleure actrice et Louise Côté obtient une nomination pour le meilleur montage. Silk, réalisé par François Girard, une production de Niv Fichman pour Rhombus Media, est nommé pour la direction photo d’Alain Dostie, la direction artistique de François Séguin, les costumes de Carlo Poggioli et Kazuko Kurosawa ainsi que pour le son de Claude La Haye, Claude Beaugrand, Bernard Gariepy Strobl et Hans Peter Strobl.

Trois films obtiennent chacun deux places de finalistes : Le Ring pour David Pelletier comme directeur artistique, Catherine Major pour la musique; Shake Hands With the Devil pour Roy Dupuis comme meilleur acteur, Michel Arcand, Louis Martin-Paradis comme monteurs; Surviving My Mother pour Véronique LeFlaguais comme actrice de soutien et Ginette Magny pour la création des costumes.

Emmanuel Bilodeau pour Bluff est finaliste comme meilleur acteur de soutien et Simon Poudrette pour le son d’À vos marques… Party !

Après visionnement de chacun des films par les membres de l’équipe de programmation des Rendez-vous, une première proposition de 6 à 12 finalistes dans chacune des catégories est envoyée à la direction des Rendez-vous. Parmi les œuvres proposées, 4 finalistes dans les 3 catégories sont retenus par processus de votation. Le choix de ces 4 finalistes est entériné par le Conseil d’administration. C’est ensuite la Soirée des Jutra qui est responsable du choix des gagnants.

Les finalistes au titre de meilleur documentaire sont : Americano de Carlos Ferrand, Au pays des colons de Denys Desjardins, Le Peuple invisible de Richard Desjardins et Robert Monderie et Up the Yangtze de Yung Chang. En nomination pour le Jutra du meilleur film d’animation, nous retrouvons : Isabelle au bois dormant de Claude Cloutier, Madame Tutli-Putli de Chris Lavis et Maciek Szczerbowski, Révérence de Patrick Bouchard et The Tourists de Malcolm Sutherland. Les finalistes pour le meilleur court métrage sont : Can You wave Bye-bye ? de Sarah Galea-Davis, Dust Bowl Ha ! Ha ! de Sébastien Pilote, Notre prison est un royaume de Simon Galiero et The Colony de Jeff Barnaby.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon