L’Énigme du retour remporte le Combat des livres 2010

Catégories:

Après une dernière joute oratoire, c’est L’énigme du retour de Dany Laferrière (Boréal), défendu par Françoise David, qui a été élu grand gagnant du Combat des livres 2010 à Christiane Charette, vendredi dernier sur les ondes de la Première Chaîne de Radio-Canada.

La lutte finale se jouait entre Le survenant de Germaine Guèvremont et L’énigme du retour. Pour la dernière fois, les panélistes ont présenté leurs arguments pour l’un ou l’autre de ces livres.

Françoise David favorisait bien sûr L’énigme du retour : un livre d’odeurs, de couleurs, de poésie, un livre sur les relations humaines plutôt que sur les problèmes identitaires. Christian Dufour faisait l’apogée du Survenant : un classique québécois à la langue admirable, encore très pertinent aujourd’hui même si l’intrigue a 
100 ans. Thomas Hellman aimait le contraste entre les deux livres : univers paradisiaque d’un côté, fermé de l’autre, mais il préfèrait tout de même L'énigme du retour. Christopher Hall, lui, se disait indécis… Les deux livres sont de grandes œuvres littéraires. Marie-Soleil Michon rappelait la valeur anthropologique du Survenant, véritable portrait d’une époque. Elle parlait également du plaisir et de l’émerveillement ressentis à la lecture de L’énigme du retour, et de son univers qui nous imprègne.

En cette dernière journée du Combat, pour commenter les débats à chaud, Christiane Charette était entourée de l'ex-panéliste et journaliste sportif Robert Frosi – « Les dernières secondes ont été extraordinaires! » – et de Chantal Guy, chroniqueuse littéraire à La Presse – « J’ai aimé qu’on ait soulevé les questions identitaires… »

www.Radio-Canada.ca/christiane.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon