Lemire Verville : dernier spectacle un peu décevant...

Catégories

Début de l'événement

Image

Le 11 décembre dernier, dans la salle Jean-Duceppe de la Place des Arts, avait lieu la dernière représentation du nouveau spectacle de Lemire Verville, les deux humoristes chéris des Québécois. Cette représentation terminait la tournée 2018-2019 qu'ils ont effectuée à travers le Québec.

Je dois dire, d'entrée de jeu, que je ne suis pas une spectatrice très attirée par les spectacles d'humour. En fait, depuis Yvon Deschamps et Sol, je n'y allais plus... Les capsules des divers humoristes, qu'on me présentait à la télé, suffisaient à me conforter dans ma décision... Je n'aimais pas ce que j'y voyais et surtout, je ne trouvais pas ça drôle du tout. Pour être plus précise, le niveau de langage, la vulgarité, les sacres, tout comme le contenu, tout cela me faisait horreur...

Il y a deux ans, cependant, une amie m'a invitée à voir le spectacle de Lemire et Verville, et je suis tombée complètement en amour avec ces deux-là! J'avais ri du début à la fin de leur prestation. J'avais trouvé leur humour intelligent, drôle, axé sur différents problèmes et caricatures de notre société, véritables miroirs en face desquels il faisait bon rire et se moquer de nous-mêmes. Certains sketchs m'étaient vraiment restés en mémoire.

Le fait que leur humour n'allait jamais « en bas de la ceinture », n'humiliait personne, ne se faisait pas sur le dos des gens, m'avait vraiment séduite. Je découvrais qu'il y avait encore des humoristes capables d'un bon niveau intellectuel au Québec! Leur dernier spectacle témoigne de cette même attitude honorable. Daniel Lemire et Pierre Verville se sont fixé un standard moral (au sens général) à respecter. Merci, merci mille fois! Cela fait du bien de voir qu'il est encore possible de rire de façon intelligente et non-destructrice pour les individus. Leur humour est en ligne directe avec les Yvon Deschamps et Jean-Guy Moreau de ce monde.

Ce dernier spectacle, de 2018-2019, m'a cependant moins fait rire que celui de 2017. Etait-ce le fait qu'il reprend, entre autres, plusieurs sketch de l'ancien spectacle? Etait-ce le fait que l'actualité n'offrait rien de bien nouveau depuis 2 ans? Que l'uniformisation de la société offre moins de prises et de surprises? Peut-être un peu de tout cela... L'introduction, en outre, où ils font une petite biographie de leur vie à l'aide de photos de jeunesse, m'a semblé plutôt fade et à l'humour trop bon-enfant. Par contre, la critique du « politically correct » et de l'obsession de la sécurité, à travers le sketch de l'agent de la SAAQ, était excellente. On y a mis en opposition les prototypes des deux extrêmes de la société : le Hells Angel et le fonctionnaire parfaitement formaté et « by the book ». La fracture qui en ressort fait rire. Idem pour le sketch sur les Résidences Soleil...

Enfin, ce spectacle était quand même très agréable, mais j'ai plus souvent souri que ri à gorge déployée, comme dans celui de 2017.

Mise en scène de Denis Bouchard. Productions : Tandem.mu

https://tandem.mu/lemireverville/