L'écrivain américain Norman Mailer meurt à l'âge de 84 ans

Catégories:

Le romancier et essayiste américain Norman Mailer, deux fois lauréat du prix Pulitzer, est décédé à l'âge de 84 ans, a annoncé samedi l'un de ses collaborateurs.

Il avait été opéré des poumons en octobre.

En une quarantaine de livres, l'écrivain avait tour à tour passionné, provoqué, voire ulcéré ses lecteurs en exposant avec véhémence ses points de vue sur la vie politique américaine, les guerres du Vietnam ou d'Irak.

Dès son premier roman, "Les Nus et les morts" (1948), inspiré par son expérience de la guerre, Mailer a acquis une renommée internationale et s'est imposé à 25 ans comme l'une des figures de proue de la littérature américaine.

Les provocations, la violence et les obsessions sexuelles qui ont alimenté son oeuvre lui ont notamment valu les foudres des militantes féministes, telles Germaine Greer ou Kate Millet, qui le tenaient pour le machiste le plus accompli. Sans jamais renoncer à son indépendance d'esprit, il est toutefois revenu sur bon nombre de ses positions.

Volontiers querelleur, comme l'ont notamment vérifié ses pairs Truman Capote, William Styron ou Tom Wolfe, l'ancien boxeur pouvait parfois en venir aux mains. Mailer a ainsi poignardé l'une de ses épouses et envoyé le romancier Gore Vidal au tapis, mais c'est la plume à la main qu'il se montrait le plus percutant.

"LES VRAIS DURS NE DANSENT PAS"

"Les Nus et les morts" est ainsi considéré comme l'un des plus grands romans sur la Seconde guerre mondiale. Salué par le jury Pulitzer, "Les Armées de la nuit", qui relate la marche sur le Pentagone de militants hostiles à la guerre du Viêt-Nam en 1967, l'a propulsé au rang de porte-parole de la contre-culture.

"Le Chant du bourreau", récit obsédant de l'exécution d'un condamné à mort, a aussi été couronné en 1979 par le prestigieux prix américain.

Mailer naît le 31 janvier 1923 dans une famille juive de la classe moyenne de Long Branch (New Jersey) qui s'installe quatre ans plus tard à Brooklyn.

A 16 ans, il intègre la prestigieuse université d'Harvard pour y suivre un cursus d'ingénierie aéronautique. Diplôme en poche, il est recruté en 1943 par l'US Army, qu'il servira aux Philippines et au Japon - expérience qui inspirera "Les Nus et les morts".

Fondateur en 1955 de l'hebdomadaire contestataire Village Voice, il devient deux ans plus tard une figure du monde intellectuel en signant un essai intitulé "The White Negro".

Candidat malheureux à la mairie de New York en 1969, il apparaît en outre en tant qu'acteur dans plusieurs productions cinématographiques improvisées, avant de tourner sous la direction de Milos Forman (Ragtime, 1981) ou de Jean-Luc Godard (Le Roi Lear, 1987), puis de passer à son tour derrière la caméra pour "Les Vrais durs ne dansent pas".

Biographe, il est l'auteur d'ouvrages consacrés à des personnages aussi dissemblables que Picasso et Marylin Monroe. Paru en janvier 2007, son dernier roman, "Un Château en forêt", est consacré à la jeunesse d'Adolf Hitler.

Ses six épouses lui ont donné neuf enfants.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Instagram icon