Le Vans rebaptisé « WARM » Tour à Montréal

Catégories:

En pleine chaleur caniculaire, le Vans Warped Tour 2011 a pris d’assaut Montréal, samedi, pour offrir aux plus grands fans de rock et de punk des heures d’intensité et de la musique plein les oreilles.

Dans l’ombre de Metallica

Alors que plus de 100 000 personnes se trouvaient du côté de Québec pour assister au spectacle historique de Metallica sur les plaines d’Abraham, il était difficile de croire que la foule du Vans allait être aussi massive que par les années précédentes et ce, malgré le prix peu élevé du billet. Certains fans ont même quitté l’île Sainte-Hélène en fin d’après-midi pour se rendre dans la vieille capitale, même si des groupes comme 3OH!3, Less Than Jake, Paramore et The Planet Smashers n’étaient pas encore montés sur scène.

À tout le moins, les fans aguerris de rock présents, eux, avaient de l’énergie à revendre, malgré la chaleur accablante qui surplombait Montréal. La majorité de la foule, qui visiblement ne possédait encore pas plus qu’un permis probatoire, ne se laissait pas incommoder par l’humidité pour se déchaîner au son de ses bands favoris. Certains adeptes laissaient même gésir sur le sol leur chemise carottée, visiblement trop chaude et trop foncée pour la température. Les gens provenaient des régions avoisinantes, mais aussi de l’autre extrémité du Québec, certains ayant même fait le chemin en provenance du Lac-Saint-Jean pour assister à l’événement.

Un bel enrobage

Quelques-uns reprochent peut-être au Vans de devenir un véritable party de collégiens, mais reste que l’événement en soi rejoint directement son public cible. Sur place, les groupes étaient hyper accessibles, il y avait des séances d’autographes à différents moments et les files étaient longues pour prendre une photo avec ses idoles. De plus, les kiosques de chandails imprimés, bandanas, disques ou autres, ainsi que les kiosques des formations présentes attiraient naturellement les jeunes.

Des têtes d’affiche qui « rentrent au poste »

Les groupes formant le noyau principal de la journée ont tous offert de solides performances. Heureusement pour la foule, ils se sont tenus bien loin de la tendance à livrer des prestations expéditives de 40 minutes, sans discussion. Les membres prenaient le temps de divertir leurs fans, de les amuser, ce qui était rafraîchissant à voir. Less Than Jake s’est entre autres démarqué en faisant monter sur la scène un jeune homme à la coupe « Justin Bieber ». Le chanteur, Chris Demakes, a alors demandé qu’il soit rasé sur les côtés pour lui créer une coupe « mohawk », puis, a fait monter une jeune fille sur scène pour l’embrasser.

Le Vans Warped Tour 2011 se promènera aux États-Unis, de ville en ville, pour offrir au total 25 autres journées de grande chaleur et de féroce intensité aux affamés de punk rock.

Partager

Facebook icon
Twitter icon
Google icon